Reportage de Greg Lamazères pour l'Agenda Culturel de TLT (Télé Toulouse), émission du 10 avril 2014, sur le spectacle : "Le Chant du Coq / Fin de Programme"

de Jean-Louis Bourdon
Mise en scène et scénographie : Eric Sanjou
Interprétation :
Georges Gaillard (l'homme) – Eric Sanjou (la femme)
Thierry de Chaunac (l'homme) – Valérie Mornet (la femme)

Jean-Louis Bourdon est un auteur inclassable. Marcel Maréchal qui mis en scène la pièce Jock disait de son écriture : "C'est dans le non-dit que ça dit ! Dans le rythme. Ça chaloupe comme chez Pinter et Mamet. Dans les silences, les pleurs et les éclats de rire. Ça rigole ! mais gaffe : si tu grattes un peu, c'est le désespoir absolu."
Un théâtre dans lequel on ne s'attend pas à voir l'Arène Théâtre… Et pourtant. C'est avec gourmandise qu'elle joue ces deux pièces noires, férocement drôles et totalement déjantées. Il s'agit ici de deux couples en crise, l'un à la campagne, l'autre à la ville. Les thèmes de l'œuvre de Jean-Louis Bourdon sont forts et vont toujours jusqu'au bout de l'humain, jusqu'au bout des potentiels humains, dans le bien, comme dans le mal.

Deux pièces en une…

Ces deux univers a priori très différents pourraient être portés à la scène séparément et pourtant ils forment un diptyque très convaincant d'où le choix d'Eric Sanjou d'en faire un même spectacle. Dans les deux pièces, on entre avec humour dans l'intimité d'un couple en crise et petit à petit on sent qu'il se trame quelque chose de plus grave, de plus profond, que derrière les mots se cache une autre vérité. La folie ou les névroses que dégagent les protagonistes de ces deux histoires ne vient pas uniquement de leurs vies médiocres, de leurs regrets et du temps qui passe. La vérité éclatera à la fin de chaque scène de ménage — interdiction de dévoiler les chutes écrites par Jean-Louis Bourdon ! — vérité drôle, féroce et implacable…

arenetheatre.fr

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…