Media installation (2010-2011).

Ciels variables (variable skies) is a media installation that employs the matrix structure of the digital image to translate spatiotemporal phenomena. Using webcam archives as raw material, it displays a yearly sampling of the sky from places located at different latitudes on Earth. From midnight to 11:59 PM, a part of the sky was sampled and translated to an image by the use of a slit-scan technique. The 365 images generated for each geographic point are looped on 7 synchronized screens. The 14 channels soundtrack was created using a synthesis process wich converts the image's colors and brightness to sounds.

More info : francois-quevillon.com/html/en/node/277
Supported by the Canada Council for the Arts.
Video documentation at Occurrence (Montreal) in 2011 during the exhibition L'atomisation du temps, presented in collaboration with Elektra. The installation was also shown as part of Perte de Signal's Impermanence exhibition curated by Charlotte Panaccio-Letendre. perte-de-signal.org/en/circulation/impermanence
_______________

Installation médiatique (2010-2011).

Ciels variables est une installation médiatique qui emploie la structure matricielle de l'image numérique afin de traduire des phénomènes spatiotemporels. En utilisant des archives de caméras web comme matière première, l'installation présente un échantillonnage annuel du ciel de lieux situés à différentes latitudes sur Terre. De minuit à 23h59, une portion du ciel est analysée et traduite en une image par l'utilisation d'une technique de slit-scan. Les 365 images générées pour chaque point géographique sont présentées en boucles synchronisées sur 7 écrans. Un procédé de synthèse sonore traduisant les couleurs et intensités lumineuses des images en sons a généré la trame sonore diffusée sur 14 haut-parleurs.

Information supplémentaire : francois-quevillon.com/html/node/278
Projet soutenu par les Conseil des arts du Canada.
Documentation de l'installation lors de l'exposition L'atomisation du temps présentée à Occurrence (Montreal) en collaboration avec Elektra en 2011. Ciels variables a également été présenté lors de l'exposition Impermanence produite par Perte de Signal et commissariée par Charlotte Panaccio-Letendre. perte-de-signal.org/circulation/Impermanence

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…