En décembre 2012, à l'Opéra de Rio, le jeune chef Bruno Procopio dévoile le génie comique du compositeur portugais Marcos Portugal. Son ouvrage comique et pétillant véritable préambule à l'essor rossinien, l'oro no compra amore (l'or n'achète pas l'amour, créé à Lisonne en 1804) est un chef d'œuvre lyrique et dramatique d'une exceptionnelle efficacité. A la tête de l'Orchestre Symphonique du Brésil, Bruno Procopio sait ciseler la finesse des situations comme le profil délirant des trois protagonistes. Révélation absolue. Reportage exclusif CLASSIQUENEWS © 2012

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…