1. # vimeo.com/223611186 Uploaded 50 Plays 0 Comments
  2. Raphaël Liogier est sociologue et philosophe. Pour lui le plein emploi est certes possible, mais est-il vraiment désirable ?
    Il pense qu'il faut sortir d'un vocabulaire économique qui nous empêche de voir ce qui se passe dans le réel. Ainsi en est-il, pour lui, de la notion d'emploi, qui passe à côté du fait que la valeur se crée dans ce qui donne un sens à notre vie. Aujourd'hui il est possible de produire plus avec moins de travail ; avec les techno-sciences nous pouvons produire de plus en plus de richesses tout en réduisant les coûts et les efforts humains nécessaires.
    Il nous faut donc envisager une nouvelle clef de répartition.
    Raphaël Liogier propose notamment trois pistes permettant de transformer l'ensemble de la société où l'accroissement de la prospérité n'aille pas de pair avec l'accroissement de l'exclusion :
    - un revenu d'existence, à un haut niveau financier, permettant à toutes-tous de se distinguer non sur la base de contraintes mais sur la base de désirs ;
    - la remise en cause d'un droit du travail fondé sur les diversités d'emplois et non sur le développement d'un champ d'activités multiples ;
    - des mesures fiscales : impôt progressif sur le capital, abolition de l'impôt sur le revenu, recomposition de la TVA dans le sens d'une TVA vraiment sociale et écologique.

    # vimeo.com/210281629 Uploaded 74 Plays 0 Comments
  3. Sabina Issehnane est économiste. Elle constate que beaucoup d'affirmations faites par certains économistes (l'informatisation entraîne des gains de productivité, le chômage est une conséquence de ces gains de productivité...) n'ont pas, dans les faits, été constatés voire ont été démentis. Les "Trente Glorieuses" ont été une période à la fois de gains de productivité et de plein emploi. Dans les deux derniers siècles la productivité du travail a été multipliée par trente, la production par trente-six, et la durée individuelle du travail a été divisée par deux.
    L'avenir est donc pour le moins incertain !
    Et le présent nous montre que le chômage n'est pas lié à l'accroissement de la productivité mais plutôt au partage de la valeur ajoutée qui s'est fait en faveur du capital et au détriment du travail.
    Aujourd'hui la question est de savoir comment diviser le travail : de manière individuelle (contrats courts, précaires, temps partiels...) avec accroissement de la pauvreté, ou partage collectif via une régulation collective du temps de travail : abaissement de l'âge légal du départ à la retraite, diminution de la durée hebdomadaire du travail, augmentation des congés payés...
    Certes l'emploi peut être source d'aliénation, mais il est aussi facteur d'émancipation dans la mesure où il permet à chacun.e de subvenir à ses besoins.
    Au-delà de toutes ces questions se pose donc l'enjeu du projet de société que l'on veut construire.

    # vimeo.com/210280267 Uploaded 73 Plays 0 Comments
  4. # vimeo.com/203363758 Uploaded 88 Plays 0 Comments
  5. # vimeo.com/170877352 Uploaded 42 Plays 0 Comments

Travail

Fondation Copernic Plus

Browse This Channel

Shout Box

Heads up: the shoutbox will be retiring soon. It’s tired of working, and can’t wait to relax. You can still send a message to the channel owner, though!

Channels are a simple, beautiful way to showcase and watch videos. Browse more Channels.