1. Production AURAN, démarche "Ma Ville Demain inventons la métropole nantaise de 2030" // Somarvel
    Image et montage : Carryl Bertet / Musique originale : Guillaume Bariou
    Dimanche 26 juin 2011, au square Mercœur à Nantes au BPM (Barbecue Parc Musique) ; Jinks d'Humanit'Art invite 80 graffeurs à re-dessiner la ville. Ils créent une fresque géante en contribution à la démarche "Ma Ville Demain inventons la métropole nantaise de 2030". Jinks remercie : Amen, Christopher Henry Sin, Jared, Hosni, Manta, Meckt, Omouck, Spove, Peams, Post, Asead, Kubo, CHK, Wero, Snook, Desir, Romes, Cans, Glaire, Hoput, Korsé, Ekser, Bank, Mendes, Sear, Nasher, Nose, Roger, Dimanche, Obez, Wink, Scwi, John, Akse, Shok, Luis, Tamr, Tourist, Decka, Néan, Sage, Luciol, Dïne, Enk, Arton, Nicotine, Oksir, Kalk, Swate, Tever, Zerka, Tedk, Nay Sampaio, tone, Ouer, Tom Art, Munst'R, Aste, Dart, Jadis, Kecs, Mcyl, Siroz...

    # vimeo.com/38469663 Uploaded 465 Plays 0 Comments
  2. Block Party - Nantes - Juillet 2010
    Le Point Bar - Nantes - Novembre 2011
    Quai de Loire - Nantes - Novembre 2011
    Le Lieu Unique - Nantes - Novembre 2011
    Fabrique de Glace - Nantes - Décembre 2011
    Quai Wilson - Nantes - Décembre 2011
    Rue des Pyrénées - Paris - Janvier 2012

    # vimeo.com/37039862 Uploaded 87 Plays 0 Comments
  3. Serge Gainsbourg Home - Paris - Janvier 2012
    Le Point Éphémère - Paris - Janvier 2012
    Rue Denoyer - Paris - Janvier 2012
    Délégation Culturelle de Tanger - Tanja Street Art - Tanger Morocco - Février 2012
    Rue de la Résistance - Tanger Morocco - Février 2012
    Les Anciens Abattoirs - Casablanca Morocco - Février 2012
    Culture Jamming - Tanger Morocco - Février 2012
    Land Art - Tanger Morocco - Février 2012

    Tanja Street Art avec la participation de:
    USA Vinny, Alex Haney, Hamlet, Ganghi, Seven
    Bresil Nay Sampaio
    Trinité-et-Tobago Tommaso Gonzalez
    Italie Andrea Bonatti, cheko's art, au osce, ULT rimint Art, StencilNoire Cut, Strifu, Frank Lucignolo
    Espagne Miser, Riaq, Kontxa Morana, Sergio Crus, Rek 607
    Angleterre Ziad Zitoun
    France Goddog, Kon, Jinks Kunst
    Allemagne Richard Williams, Moritz Bartke, Anette Dyla, Brigitte Tynan, Gareth Tynan, Gabriele Teichmann, Waltraud Bussmann, Antonio Esposito
    Maroc El Mehdi Hamza, Zorgane, Soufiane CG, Youssef El hadad, Hicham Elmoutaghi, Joudi, Mouad-M3, Anass dou, Neok, Anwar Rtili, Issam er-raya

    # vimeo.com/37039152 Uploaded 177 Plays 0 Comments
  4. Jinks naît en mars 1976, à Vevey en Suisse. Il est imprégné dès son enfance par l'œuvre artistique de son grand-père céramiste d’art, et de son père photographe pour Filipacchi.
    Il éduque ainsi son sens artistique et se dote d'un œil averti pour les images qui l'entourent.

    A la fin des années 80, la musique et la culture Rap rythme la vie de Jinks.
    Et c'est en 1994, qu'il est interpellé par des pochettes d'album magnifiant le graffiti, notamment celle de l'album «Chromatique» du groupe Sens Unik signée Lazoo (M.A.C.).

    Ayant un œil averti pour l'image, il est passionné par la photographie et par la vidéo, ce qui le pousse à suivre des études dans l'audiovisuel et à mener plusieurs stages comme touche à tout à France Télévision.
    Son travail de photographe, débutera à cette époque. Il travaille alors pour plusieurs magasines télé ou culturels, pour des festivals, ou pour des artistes qui captent son talent. Et cette pratique artistique ne le quittera plus.

    En 2003, il se sent prêt à investir le milieu du graffiti, et se dénomme Jinks pour représenter avec humour toute la «poisse » qui lui colle à la peau.
    Travaillant avec d'autres graffeurs nantais, il se met en quête de dénicher à Nantes, tous les graffitis et les photographie. C'est ainsi, que la création d'un site internet dédié au graffiti nantais en 2004, lui vient comme une évidence.
    T.A.N.K. (Tous Artistes Nantais Konfondus) sera l'exposition de la culture graffiti nantaise. Succès réussi, car le site atteindra un million et demi de visiteurs fin 2009 !

    Ne voulant pas se restreindre au graffiti, et voulant contribuer à la culture hip hop sur Nantes, Jinks décide de lancer en 2005, avec des amis, un fanzine reprenant l'actualité musicale et artistique hip hop. Le fameux journal s'intitulera « Apocalypse Nantes » et comportera 4 numéros tirés à 1000 exemplaires.

    Parallèlement, il animera des ateliers graffs au sein de centre culturels de la région, auprès de jeunes entre 12 et 14 ans, jusqu'en 2009.
    Sa pratique du graffiti, s'exercera également sous de décorations libres ou d'happenings dont les commanditaires sont des quartiers nantais, des associations, des sociétés, des festivals ou des particuliers. Une façon pour Jinks de faire rentrer son travail de façon pérenne, dans la culture graff de la région.

    Mais c'est véritablement, en 2007 que Jinks a LE DECLIC qui amorcera son œuvre actuelle et ses débuts d'artiste à part entière. Il découvre le travail de Jef Aérosol et Logan Hicks, deux célèbres pochoiristes.

    Il insère alors des ébauches de pochoir sur certaines fresques de son collectif.
    Débordant d'inspiration, il décide de s'exprimer sur toile par des portraits de personnalités qui le touche positivement ou négativement dans sa conscience politique : Martin Luther King, Mandela, Bush...ou qu'il admire artistiquement : Andy Warhol, Basquiat...
    Il rend hommage également aux artistes nantais dont il a pu promouvoir le travail, à travers son fanzine : DJ Atom, Hocus Pocus, Dajla, Djay, Princeda, David de Smooth...

    Mais il sait déjà alors que le thème de prédilection qui lui tient à cœur, c'est celui des infamies humaines : guerres, famine, scandales...
    Sujet qu'il peut souligner par ses choix de couleurs sombres et intenses, et la précision des ombres et lumières qu’ils créent par ses combinaisons de pochoirs.
    Jinks s'est trouvé, et explore désormais différentes techniques picturales (peinture aérosol, acrylique appliquée au pinceau) et différents types de supports (mur, métal, toiles, papier).

    Avide de découverte, Jinks considère chacune de ses œuvres comme une expérience à part entière, tant dans la façon d'aborder son sujet que dans les techniques utilisées.
    Il se sent inscrit dans l'art de la rue et allie des références au graffiti à la technique du pochoir, dont Jef Aérosol, Bansky et Blek le Rat sont les représentants depuis les années 80.

    # vimeo.com/10161599 Uploaded 485 Plays 0 Comments

Jinks Kunst

jinks kunst

Vidéo de street art MADE IN NANTES !!!

Browse This Channel

Shout Box

Heads up: the shoutbox will be retiring soon. It’s tired of working, and can’t wait to relax. You can still send a message to the channel owner, though!

Channels are a simple, beautiful way to showcase and watch videos. Browse more Channels.