1. L’exposition collective L’Organigramme de la structure interroge la façon dont nous nous organisons, comme corps social (économie mondiale, locale, gestion des collectivités, des associations, construction ou exploitation du vivant...).

    L’exposition est construite autour d’une rétrospective du travail de Bureau d’études. (http://www.bureaudetudes.org)

    Ce collectif (Léonore Bonaccini et Xavier Fourt) propose un travail de recherche, de collecte et de mise en forme des structures invisibles de la société mondiale. Ils créent des cartes qui sont des représentations graphiques des différents systèmes de pouvoirs, politique, économique, ou médiatique, un travail colossal qui combine la richesse documentaire à la recherche esthétique pour tenter de rendre visibles « les paysages cachés » de notre société, comme les structures étatiques, financières, ou administratives.[rue 89, nouvel obs, G. Chantepie]

    Les propositions de 5 artistes viennent compléter le propos de cette exposition :
    -les sales petits monotypes et les sculptures d’os en céramique de Pierre Abernot ; veilleur de nuit et graveur à l’épluche doigt. (http://legrandbouc.over-blog.com)
    -un concert-sérigraphie live de Raoul W de Bonneville ; Chanteur, couturier, sérigraphe et agriculteur bio. (http://doubleve.doubleve.net)
    -les territoires de gros vents, d’amour et de guerres dans les sapins de Céline Thoué. (http://cheveusurlasoupe.over-blog.com)
    -les collages politiques de Gaëlle Foray, également brasseure de bière artisanale. (http://gaelle.foray.over-blog.com)
    -les installations instables de Isabelle Humbert Radtke, sculpteur et assistante de recherche environnementale. (http://www.IHRgallery.com)
    -les Characters flow charts de Kristina. A. Brown ; artiste new-yorkaise qui croit au pouvoir de l’art sur la politique. (http://queens.ny1.com/content/your_queens_news_now/queens_person_of_the_week/155802/queens-person-of-the-week--lic-woman-houses-local-artists-in--the-space-)
    Ils proposent un regard sur un certain ordre des choses, comme la façon dont les humains organisent leurs activités au sein du groupe social- ce qu’on fait dans la vie, pour la gagner ou pas, les hiérarchies, et la façon dont tout ça tient ensemble.
    Cette exposition se veut être un lieu de rassemblement pour donner à des initiatives locales, ayant pour but de construire un “faire ensemble autrement”, un point de rencontre et pourquoi pas une inspiration. Avec notamment le projet de Bureau d'Etudes de création collective d'un Atlas du Plateau qui recensera les potentiels passé, présents et futurs du Plateau d’Hauteville et sera diffusé sur le territoire pour servir de référence et d’outil pour tous ceux qui dessinent le présent et le futur du Plateau de Hauteville.

    # vimeo.com/70209785 Uploaded 222 Plays 1 Comment
  2. Cette exposition se veut être un lieu de rassemblement pour donner à des initiatives locales, ayant pour but de construire un “faire ensemble autrement”, un point de rencontre et pourquoi pas une inspiration. Avec notamment le projet de Bureau d'Etudes de création collective d'un Atlas du Plateau qui recensera les potentiels passé, présents et futurs du Plateau d’Hauteville et sera diffusé sur le territoire pour servir de référence et d’outil pour tous ceux qui dessinent le présent et le futur du Plateau de Hauteville.

    Création d’un atlas du Plateau d’Hauteville:
    Pendant tout l’été, 3 cartes IGN du Plateau (une pour le passé, une pour le présent et une pour le futur) seront installées au Centre social et culturel les 7 lieux et au Centre d’art contemporain de Lacoux. Chacun pourra venir inscrire sur ces cartes ce qu’il connaît du Plateau d’Hauteville, son histoire, ce qui s’y passe aujourd’hui… et ce qui pourrait s’y passer dans le futur.

    Un projet artistique collectif proposé par le collectif Bureau d'études
    Aujourd’hui, l’art ne se fait plus seulement dans les espaces clos des musées, des théâtres, des cinémas. Il ne prend plus seulement la forme de tableaux, de films, de représentations mais il vient épouser la multiplicité de formes, matérielles et immatérielles qui sculptent la vie sociale toute entière.
    Peut-on essayer de recenser ces formes sur le Plateau d’Hauteville ?

    Objectif de l’atlas
    Un atlas est un recueil de cartes géographiques.
    L’objectif ici est de rassembler trois cartes (au moins) recensant les potentiels du Plateau de Hauteville :
    • Potentiels passés : tout ce qui s’est produit en initiatives autonomes et en mise en forme du commun (système d’économie locale, fermes collectives, système de transport local, zones de résistance à l’oppression, à la pollution…, expériences collectives atypiques, lieux d’affouage et de communaux, organisations thérapeutiques, ressources culturelles, linguistiques,…). Toutes ces initiatives sont autant de mises en forme qui dessinent concrètement les paysages, les scénographies et expressions “échelle 1“ des relations humaines.
    • Potentiels présents : tout ce qui se fait aujourd’hui pour reformer de l’autonomie et de l’autodétermination du territoire d’Hauteville en ce qui concerne la production, la consommation, le vivre ensemble, l’organisation sociale, politique, économique et culturelle.
    • Potentiels futurs : recenser les imaginations qu’on peut avoir sur les lieux désertés, en attente de projets futurs.
    Dessiner l’avenir du Plateau, comment on le voit, comment il pourrait fonctionner. Cette carte rassemble les désirs, les imaginations réalistes et les utopies concrètes qui peuvent être projetées sur le Plateau.
    Ces potentiels ne présentent pas un territoire en vase clos, fermé sur lui-même (il n’existe plus de territoire de cette sorte aujourd’hui). Mais un territoire ouvert avec des personnes venant “de l’extérieur“ : tuberculeux et… kosovars, albanais, professionnels soignants… apportant des savoirs, des savoir-faire, des ressources culturelles redynamisant la vie locale. La mondialité est locale et c’est à un niveau local qu’elle est effective. Le Plateau de Hauteville est, lui aussi, la mise en forme au niveau local des luttes et enjeux de la mondialisation, des essais que chacun peut faire pour redéfinir le monde à son échelle.

    Auteur
    L’auteur de l’atlas est collectif. Il regroupe tous les participants à la collecte et à la structuration des informations. L’atlas est l’expression de tous ceux qui veulent modeler les formes sociales, imaginaires, … du Plateau en s’appuyant sur son passé et son présent. Un générique sera effectué mentionnant le nom de tous les participants au projet.

    Diffusion
    L’atlas sera diffusé sur le territoire pour servir de référence et d’outil pour tous ceux qui dessinent le présent et le futur du Plateau d’Hauteville.

    Accompagnement cartographique
    Le collectif d’artistes Bureau d’études qui pratique la cartographie depuis quinze ans, accompagnera la réalisation graphique et conceptuelle de l’atlas.

    Contact et constitution des fiches de synthèse
    - Amélie au Centre social et culturel les 7 Lieux
    Coordonnées : place du docteur Le Tacon, 01110 Hauteville-Lompnès,
    Tèl = 04.74.35.32.24 , Fax = 04.74.35.26.40
    Horaires d'ouverture : du mardi au samedi , de 9h à 12h et de 14h à 18h

    - Les membres de l'équipe du CACL pendant les heures d'ouverture de l’exposition l’organigramme de la structure au Centre d’art contemporain durant tout l’été.
    Samedis et dimanches de 14h00 à 18h00

    - vous pouvez aussi envoyer vos contributions à: atlasduplateau@yahoo.fr

    # vimeo.com/70232390 Uploaded 48 Plays 0 Comments
  3. L’exposition collective L’Organigramme de la structure interroge la façon dont nous nous organisons, comme corps social (économie mondiale, locale, gestion des collectivités, des associations, construction ou exploitation du vivant...).
    L’exposition est construite autour d’une rétrospective du travail de Bureau d’études. (bureaudetudes.org)
    Ce collectif (Léonore Bonaccini et Xavier Fourt) propose un travail de recherche, de collecte et de mise en forme des structures invisibles de la société mondiale. Ils créent des cartes qui sont des représentations graphiques des différents systèmes de pouvoirs, politique, économique, ou médiatique, un travail colossal qui combine la richesse documentaire à la recherche esthétique pour tenter de rendre visibles « les paysages cachés » de notre société, comme les structures étatiques, financières, ou administratives.[rue 89, nouvel obs, G. Chantepie]
    Les propositions de 5 artistes viennent compléter le propos de cette exposition :
    -les sales petits monotypes et les sculptures d’os en céramique de Pierre Abernot ; veilleur de nuit et graveur à l’épluche doigt. (legrandbouc.over-blog.com)
    -un concert-sérigraphie live de Raoul W de Bonneville ; Chanteur, couturier, sérigraphe et agriculteur bio. (doubleve.doubleve.net)
    -les territoires de gros vents, d’amour et de guerres dans les sapins de Céline Thoué. (cheveusurlasoupe.over-blog.com)
    -les collages politiques de Gaëlle Foray, également brasseure de bière artisanale. (gaelle.foray.over-blog.com)
    -les installations instables de Isabelle Humbert Radtke, sculpteur et assistante de recherche environnementale. (IHRgallery.com)
    -les Characters flow charts de Kristina. A. Brown ; artiste new-yorkaise qui croit au pouvoir de l’art sur la politique. (http://queens.ny1.com/content/your_queens_news_now/queens_person_of_the_week/155802/queens-person-of-the-week--lic-woman-houses-local-artists-in--the-space-)
    Ils proposent un regard sur un certain ordre des choses, comme la façon dont les humains organisent leurs activités au sein du groupe social- ce qu’on fait dans la vie, pour la gagner ou pas, les hiérarchies, et la façon dont tout ça tient ensemble.
    Cette exposition se veut être un lieu de rassemblement pour donner à des initiatives locales, ayant pour but de construire un “faire ensemble autrement”, un point de rencontre et pourquoi pas une inspiration. Avec notamment le projet de Bureau d'Etudes de création collective d'un Atlas du Plateau qui recensera les potentiels passé, présents et futurs du Plateau d’Hauteville et sera diffusé sur le territoire pour servir de référence et d’outil pour tous ceux qui dessinent le présent et le futur du Plateau de Hauteville.

    # vimeo.com/70688868 Uploaded 146 Plays 0 Comments

TV LACOUX (béta)

CACL

La "télé" du Centre d'art Contemporain de Lacoux, ce qui s'y fait...ce qui s'y trame.....

Browse This Channel

Shout Box

Heads up: the shoutbox will be retiring soon. It’s tired of working, and can’t wait to relax. You can still send a message to the channel owner, though!

Channels are a simple, beautiful way to showcase and watch videos. Browse more Channels.