1. Tout en suivant la tournée de la pièce « Bonté Divine » avec Roland Giraud à travers la France, la Belgique et la Suisse, le documentaire cherche à percevoir, grâce aux témoignages de religieux, de philosophes, de scientifique, d’écrivains et de penseurs, quelle est la place de la spiritualité dans notre monde moderne et sous quelle forme est-elle en train d'évoluer.

    Avec :

    L'équipe de Bonté Divine:
    Roland Giraud (le prêtre)
    Saïd Amadis (l'imam)
    Jean-Loup Horwitz (le rabbin)
    Benoit Nguyen Tat (le bonze)
    Christophe Lidon (metteur en scène)

    Les spécialistes:
    André Comte-Sponville (philosophe)
    Bruno Guiderdoni (scientifique)
    Delphine Horvilleur (rabbin)
    Frédéric Lenoir (auteur-historien)
    Tareq Oubrou (imam)
    Pierre Rabhi (philosophe- écologiste)
    Vénérable Dagpo Rimpotché (lama)
    Stan Rougier (prêtre)
    Pascal Thurre (journaliste - co-fondateur de "Les amis de Farinet")

    et l'aimable participation d'André Dussollier (comédien)

    Réalisation:
    François de Galard
    et
    Stéphanie Sphyras

    # vimeo.com/73034697 Uploaded 369 Plays 0 Comments
  2. Marcel Maréchal a écrit « Le théâtre a été un instrument de libération personnelle. C’est un outil d’éducation et de communication à une époque où la tendance est au repli sur soi.»
    Cette année là Marie-Hélène Cadoux institutrice d’une classe de CE2 à l’école des Trois Bornes Paris 11, avait créé son projet pédagogique autour du théâtre.
    Encadré par l’association « Ombre en Lumière », un auteur, Gérald Sther, écrit une pièce en s’inspirant des réflexions des enfants, puis un metteur en scène, Gabriel Debray, prend le relais et les fait travailler une après-midi par semaine. C’est du sérieux.
    Une pièce prend forme et, mois après mois, faisant face aux difficultés, les enfants s’investissent pour être prêts le jour de la représentation.
    Une semaine après, nous décidons de les interviewer un à un afin qu’ils nous racontent ce qu’ils ont vécu durant l’année à travers cette expérience théâtrale.

    François de Galard

    Ce documentaire, produit par Mémoire d'image et réalisé par François de Galard, est gratuit notre seule récompense sera votre mail avec votre commentaire (quel qu'il soit), d'avance merci, bon visionnage…
    contact@memoiredimages.com

    # vimeo.com/73439280 Uploaded 199 Plays 0 Comments
  3. « Si “le théâtre c’est la vie“, alors l’apprentissage du théâtre peut devenir l’apprentissage de la vie ! »
    Peter Brook (metteur en scène, acteur)
    8 ans, c’est l’âge de la socialisation. L’enfant passe de l’égocentrisme à l’aptitude à se mettre à la place de l’autre dont il commence à saisir les intentions. L'enfant se montre capable de gérer ses relations sociales. Sa capacité de différenciation lui permet de confronter son opinion à celle de d’autres enfants. C'est également au cours de cette période que l'enfant se révèle capable de maîtriser, avec un équilibre souvent étonnant, certains de ses élans pulsionnels et d’en considérer les conséquences. Son développement cognitif lui permet d'exister en tant que personne différenciée au sein d'un groupe. C’est le moment où l’enfant vit de nouvelles expériences sans a priori, il écoute, il observe, il raisonne, il analyse avec une objectivité bien souvent désarmante. Et surtout il ose, il ne se fixe aucune limite, il est assoiffé de connaissances.
    Eric Erikson dit de l'enfant de cet âge : « Je suis ce que je suis capable de faire ». C'est dire le rôle important des apprentissages dans la constitution de l'image de soi durant cet âge.
    Apprendre à "Être" n’est-ce pas la plus belle des "Matières" ?

    Ce documentaire est gratuit notre seule récompense sera votre mail avec votre commentaire (quel qu'il soit), d'avance merci, bon visionnage…

    # vimeo.com/73409632 Uploaded 67 Plays 0 Comments
  4. Question soulevée par le documentaire :
    Comment le théâtre et la pratique artistique n’est pas un travail supperflu ou un à côté mais un réel outil d’apprentissage nécessaire de la langue, un supplément d’âme qui nourrit les personnes dans le cadre des ateliers mais aussi dans leur vie quotidienne.
    L’idée est de montrer que cet outil permet à la personne d’établir un lien et une continuité dans l’apprentissage qui ne s’arrête pas à la sortie de la salle de la formation.
    L’atelier « Habiter sa parole et maîtriser son discours » que propose l’association Ombre en lumière/Le Local s’adresse à des personnes qui suivent le dispositif ASL (ateliers socio-linguistiques) proposée par le Centre social le Picoulet (partenaire Paris XIè).
    Les personnes suivant ce dispositif sont pour la plupart des personnes migrantes qui connaissent des difficultés d'expressions écrites et/ou orales, et sont souvent découragées par une barrière culturelle ou linguistique. Ces difficultés, la plupart du temps liées à des parcours migratoires et/ou à des difficultés scolaires, pourraient constituer ou constituent déjà de réels obstacles à l’intégration professionnelle et sociale pour les personnes concernées.
    Il est important de noter que cet atelier ne se substitue pas aux ateliers socio-linguistiques (ASL) ni aux autres outils proposés par les acteurs de l’insertion et de l’emploi. Au contraire, en favorisant l’estime de soi par la maîtrise de la parole et du discours, elle permet aux participants d’intégrer plus facilement les nombreux outils que leur offre ces dispositifs.

    Uploaded 7 Plays 0 Comments
  5. Uploaded 16 Plays 0 Comments

Les docs de Mémoires d'images

MEMDIM PRO

Browse This Channel

Shout Box

Heads up: the shoutbox will be retiring soon. It’s tired of working, and can’t wait to relax. You can still send a message to the channel owner, though!

Channels are a simple, beautiful way to showcase and watch videos. Browse more Channels.