1. En un diaporama de 8 minutes, concentré de ce projet évolutif et collaboratif , composé d'une quarantaine de diptyques photographiques sous-titrés "panoptiques naturels".
    Photographies d'Ernesto Timor. Musique originale Gaël Ascal.

    Projet polymorphe à découvrir plus en détails sur http://www.ernestotimor.com/les-limites-nous-regardent/

    # vimeo.com/127702581 Uploaded 56 Plays 0 Comments
  2. Black Variation #7, 5’46'', mars 2015
    textes et arrangements sonores : françois chaffin / musique : benjamin coursier / avec les voix de céline liger et françois chaffin / photographies et montage : ernesto timor (d’après la séquence l’entretien individuel, feat. bea huet)

    ---

    # vimeo.com/109065644 Uploaded 113 Plays 0 Comments
  3. Coproduction du Théâtre Kaze (Japon) et du Théâtre du Menteur (France), Entretiens avec la mer [ Umitonotaiwa ] est un spectacle qui vient de se créer le 20 août 2014 à Tokyo. Il sera présenté sous une autre forme (en français cette fois !) à La Ferme de Bel Ebat de Guyancourt (78) les 6 et 7 novembre prochain.
    Mais pour l'heure, mots et images de retour du Japon... Découvrez un montage qui reprend des images de répétition et des photos de la création à Tokyo réalisées par les photographes du Théâtre Kaze, avec pour bande son un peu de la guitare de Benjamin Coursier et le texte ci-dessus dit par son auteur même...

    # vimeo.com/105533105 Uploaded 161 Plays 0 Comments
  4. Entretiens avec la mer : Black Variation #5
    6'15", août 2014
    textes et arrangements sonores : françois chaffin
    avec les voix de céline liger, julien defaye, françois chaffin et des comédien(ne)s du kaze
    photographies et montage : ernesto timor (d’après séquence « l'esprit d'escalier »)

    Entretiens avec la mer, encore. La plupart des camarades de la troupe, Menteurs et compagnie, brûlent leur mois d’août 2014 à Tokyo, à bâtir une version japonaise du spectacle, sous les auspices du puissant et bienveillant Kaze (première le 20 août). Il m’en parvient des bribes d’excitation et d’épuisement, saké et adrénaline mixés bien fort, une poignée d’images téléphonées dans une langue étrangère.
    Je me retrouve dans un nouveau face à face avec ce texte. Aucune création sonore sur mesure ne traversera la planète pour venir épouser mes images cette fois, à moi de fouiller dans le chûtier jusqu’à dénicher quelques minutes de brouhaha polyphonique qui fassent sens et rythme. Je ne vais inviter personne à jouer dans cette cinquième Variation, personne d’autre que moi, dans mon propre rôle. Celui qui n’est pas là, et qui a parfois du mal à être ici. Par en haut par en bas, deux pas sur le côté, un saut en arrière, cahin-caha de l’avant, hi yo, c’est l’écho.
    Cela fait bien dix ans que François attend que je mette enfin à l’affiche d’un de ses spectacles une face macabre, mais j’ai toujours fait un peu autrement (même si cette fois c’est limite, le micro vintage qui se dandine sur l’affiche s’appelle tête de mort, pour les initiés). Mais dans ce film photographique je rends les armes, c’est sur la nudité ultime d’un squelette que ça démarre ! Une vanité telle que j’en ai connues dans la solitude des salles de classe.
    Puis, hop hop, on sort vivre un peu. Pas à pas, sur ces volées de marches et montées ici omniprésentes (Croix Rousse, Lyon, France), en limitant mon errance aux itinéraires qui ont fait chavirer mes jours et mes nuits ici et maintenant, ou avant-hier. Un concentré de vie revisité en esprit d’escalier… Il y a des perspectives vertigineuses, fleuve et rivière, carrés de ciel, toutes beautés essentielles, je vous assure. Mais le cadre s’attache au sol, géométries foutraques de ciment et pierre, et leurs cohortes de scories urbaines. Avec dans les oreilles cette phrase particulière du texte qui s’entortille en boucles magnétiques : « Parfois, j’aimerais penser que vivre n’entrainera pas nécessairement toute une série d’effets secondaires. Pas vous ? »
    Et pour finir : campaï !
    Ernesto Timor

    # vimeo.com/103684463 Uploaded 215 Plays 0 Comments
  5. Black Variation #4, 5'50", juin 2014
    textes et arrangements sonores : françois chaffin / musique : benjamin coursier / photographies et montage : ernesto timor (d’après séquence « transmutation », feat. caelia virga)

    « Entretiens avec la mer » : livre à paraître courant 2014, spectacle coproduit par le Théâtre du Menteur (France) et le Théâtre Kaze (Japon).
    Tout savoir sur le spectacle : http://www.theatre-du-menteur.com/?page_id=1256

    # vimeo.com/98080648 Uploaded 358 Plays 0 Comments

Ernesto Timor On Air

Ernesto Timor

French photographer Ernesto Timor experiments with film. Just travel inside photography...

Browse This Channel

Shout Box

Heads up: the shoutbox will be retiring soon. It’s tired of working, and can’t wait to relax. You can still send a message to the channel owner, though!

Channels are a simple, beautiful way to showcase and watch videos. Browse more Channels.