1. Ange, « faire la mécanique-auto c’est poursuivre l’héritage familial. Mais le métier n’est pas facile. Ma mère était mon baobab »
    Ange est née au milieu des voitures. Son grand-père paternel a possédé un garage et ses fils, dont le père d’Ange, ont suivi dans ses traces.
    Elle surprend quand même en devenant la seule femme de la famille à répondre à cet appel et à poursuivre ses études en mécanique au CPMA. Sa famille maternelle lui prie de renoncer à ces élucubrations, et même sa meilleure amie, Alexandra, ne comprend pas les motivations de son amie. Qu’est devenue la Ange qui rêvait comme elle d’être une fille « chic » travaillant dans une banque et faisant un bon mariage ?
    Mais elle trouve le soutien de sa mère, et c’est ce qui la porte…, même si cette image qu’on lui renvoie d’elle la fait parfois douter…

    Uploaded
  2. Jeanine, « A 14 ans, après le décès de ma maman, je me devais de lui rendre justice »
    Respectant la parole donnée, la meilleure amie de sa mère, Matoroma, la prend sous son aile quand elle se retrouve orpheline et la soutient autant qu’elle peut. Sans le sous, Jeanine, encore une enfant, abandonne ses études en classe de CE2 pour se lancer dans des petits commerces de survie.
    Mais elle comprend très vite que ces activités ne lui garantiront pas une autonomie financière durable. Aussi décide-t-elle d’apprendre un métier manuel. La mécanique est celui qui lui convient le mieux car il lui permet d’être dans un milieu d’homme où elle n’est pas jugée ou moquée pour ses carences intellectuelles.
    Et lorsqu’elle donne naissance à sa fille, c’est encore Matoroma véritable mère adoptive, qui prend soin d’Ariane, quand Jeanine est au travail.

    Uploaded
  3. Esther, « A travers la mécanique, j’ai réalisé le rêve de ma mère ».
    Après le départ de leur père en quête d’une vie meilleure aux Etats-Unis, (d’où il ne réapparaitra que dix ans plus tard grâce aux réseaux sociaux), Esther, et ses onze frères et sœurs sont élevés par leur mère. Cette femme mariée à l’âge de 14 ans, désormais abandonnée à elle-même sans aucune aide extérieure, va devoir se battre pour nourrir et élever ses enfants grâce à de petits commerces.
    Aussi lorsque Esther se retrouve à quinze ans, enceinte abandonnée par le géniteur, vilipendée par ses frères et la société, seule sa mère la soutient jusqu’à donner elle-même le sein à son petit-fils.
    Plus encore, malgré la dureté de sa vie, elle garde en elle l’espoir d’un rêve jamais réalisé Celui de devenir mécanicienne. Sa persévérance paie. Elle va réussir à le communiquer à Esther qui exerce ce métier depuis bientôt 20 ans maintenant. Encore aujourd’hui, bien que ne vivant plus sous le même toit, il ne passe pas un jour où elles ne s’appellent quand elles ne peuvent pas se voir.

    Aujourd’hui avec Jeanine professionnelle du froid et Ange électricienne, elles partagent toutes les trois un projet commun déjà en cours: construire un garage de femme à Abidjan.

    Uploaded
  4. Très belle expérience d'apprentissage

    # vimeo.com/134484928 Uploaded
  5. Réalisation: Nadège Batou et Amour Sauveur

    # vimeo.com/134483082 Uploaded

Films Nadège Batou

Nadege Batou Plus

Browse This Channel

Shout Box

Heads up: the shoutbox will be retiring soon. It’s tired of working, and can’t wait to relax. You can still send a message to the channel owner, though!

Channels are a simple, beautiful way to showcase and watch videos. Browse more Channels.