Basil Da Cunha

  1. (ENG) Serguei is a 50 year old railway worker, seemingly cheerful and sociable. But within the intimacy of his gloomy apartment, he lives a terrible loneliness that he tries to make up for by watching funny shows on television. When it breaks down, he tries to repair it and overhears a couple’s argument in the apartment next door. Driven by a growing fascination for the woman’s voice, he starts to vicariously share her everyday life, till the day he walks through her door…

    (FR) Serguei est un cheminot, en apparence jovial et sociable. Mais dans l'intimité de son appartement lugubre, il vit une solitude dramatique. Lorsque sa télévision tombe en panne, il entend une dispute de couple dans l'appartement d'à côté. Mû par une fascination naissante pour la voix de la femme, il va commencer à partager, par procuration, le quotidien de cette dernière, jusqu'au jour où il franchira le seuil de sa porte…

    # vimeo.com/147928853 Uploaded 383 Plays 0 Comments
  2. (PT) Moradores do bairro da Reboleira sao despejados das suas casas na indiferença. Um projeto imobiliario está a ameaçar esta pequena aldeia no coração de Lisboa. Alternando fragmentos de documentário sobre a história do local com narrativas contadas pelos vários habitantes, o filme capta um modo de vida em perigo de desaparecimento iminente.

    (FR) La fin d’un monde, celle du quartier de Reboleira. Ce petit village au cœur de Lisbonne est menacé par un projet d'autoroute. Alternant des parties documentaires révélant l'histoire du quartier et les récits des différents habitants, le film capture une façon de vivre vulnérable, susceptible de disparaître bientôt.

    # vimeo.com/148032289 Uploaded 4,452 Plays 0 Comments
  3. Ce documentaire réalisé par Basil Da Cunha s’intéresse au travail de la peintre Irène da Cunha. L’artiste propose une rencontre artistique avec l’art préhistorique. Elle revisite les traces de nos ancêtres et met ainsi en résonance leur regard avec le sien. Elle tente de rencontrer l’Humain des origines en utilisant les mêmes moyens de la main qui trace ce qu’elle voit et ce qu’elle sent. En découvrant son processus de création, on prend conscience de l’espoir que contient son oeuvre: raconter un monde à un autre monde. Irène da Cunha regarde nos origines avec plein de poésie et convoque nos visions, nos mémoires et nos rêves. Elle évoque l’identité de l’humain et nous permet de nous rapprocher de ce que nous sommes.

    # vimeo.com/147913201 Uploaded 273 Plays 0 Comments
  4. 50-year-old Ze is a dockworker in the port of Lisbon. He watches enviously the ships he will never board. He dreams of going away, of leaving his wife and the slum where they live together. For a while now, he has been saving money in secret to travel to Sweden. He knows which ship will take him and the day and time of his departure. But one night he gets home to discover that his wife found his savings and spent them on a brand new washing machine.
    Directors’ Fortnight [Cannes – France, 2012]: Special Mention of the Jury (Illy’s Jury for short films)
    Winterthur Kurzfilmtage [Switzerland, 2012]: Swiss Competition Award
    Curtas Vila do Conde – National Competition [Portugal, 2012]: Onda Curta Award, Best Film Award
    Max Cavallo [Italy, 2013]: Max Cavallo Award, Best Editing
    Festival of Nations [Austria, 2013]: Lensing Silver Award
    NexT IFF [Romania, 2013]: Best Film
    Festival Silhouette [França, 2012]
    Córtex Film Festival [Portugal, 2012]
    International Short Film Festival Izmir [Turkey, 2012]
    Locarno IFF [Switzerland, 2012]

    # vimeo.com/170450744 Uploaded 0 Plays 0 Comments
  5. Cloud, a young man with a particular penchant for wandering and daydreaming, lives in the center of the Creole slum of Lisbon. In this court of miracles, where toothless old fishermen and rappers mingle, Cloud is the village idiot. With little disposition to work, he likes the company of dogs and clowns. Faced with the indifference of the barmaid he is in love with and the disdain of his peers, Cloud turns to the search of the mysterious sunfish.
    Cannes 2011 – Director’s Fortnight [France 2011]
    Panazorean International Film Festival [Portugal, 2012]: RTP2 – Onda Curta Award
    CINESUL – Festival Ibero Americano de Cinema e Video [Brazil, 2012]: Honorable Mention
    Curtas Vila do Conde [Portugal 2011]
    Festival del film Locarno [Switzerland 2011]
    Kurzfilmtage Winterthur [Switzerland, 2011]
    Festival Silhouette – Oficial Selection [France, 2011]
    Festival du Film Black [Canada, 2011]
    Curta Cinema – Rio de Janeiro ISFF – Curtas Vila do Conde selection [Brazil, 2011]
    Panazorean International Film Festival [Portugal, 2012]
    Tampere Film Festival – Short Film Agency Programme [Finland, 2012]

    # vimeo.com/170450657 Uploaded 0 Plays 0 Comments

Basil Da Cunha

pier paolo PRO

Basil Da Cunha est un cinéaste suisse et portugais né le 19 juillet 1985. Il réalise plusieurs courts métrages auto-produits avec des membres de sa famille, des amis et des voisins pour acteurs.
En 2007, il devient membre de l’association Thera Production…


+ More

Basil Da Cunha est un cinéaste suisse et portugais né le 19 juillet 1985. Il réalise plusieurs courts métrages auto-produits avec des membres de sa famille, des amis et des voisins pour acteurs.
En 2007, il devient membre de l’association Thera Production qui produit notamment « La loi du Talion » une année plus tard.
En 2009, il débute sa formation en cinéma à la Head – Genève et réalise en première année le film A côté, nommé pour le Prix du cinéma suisse 2010 et récompensé par le Prix du meilleur film portugais à Vila Do Conde 2010. Le réalisateur mélange dans ce film des ouvriers et des acteurs professionnels pour un résultat saisissant de réalisme.
Fin 2010, il tourne durant un congé sabbatique Nuvem – Le Poisson Lune à Lisbonne dans le bidonville de Reboleira; ce film sera présenté à la Quinzaine des Réalisateurs en 2011. C'est la première collaboration entre le réalisateur et les habitants du quartier dans laquelle il habite depuis. Basil Da Cunha développe une méthode qu'on retrouve dès ses premiers films basées sur une improvisation dirigée au service de récits qui oscillent entre fiction et réel, habités par des moments d'onirisme...
En 2012, il réalise Os vivos Tambem Choram (Les vivants pleurent aussi) et se retrouve sélectionné, pour la deuxième année consécutive, à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes. Encouragé par la mention spéciale du jury Illy, il réalise son premier long-métrage Ate ver a Luz (Après la nuit) présenté en avant première mondiale à la Quinzaine des réalisateurs en 2013.
Basil Da Cunha intègre également l’équipe du Département Cinéma/cinéma du réel de la Haute école d’art et de design – Genève (HEAD) et donne un premier workshop en 2012, puis intervient à nouveau en 2013 et devient responsable pédagogique en 2014.
En 2015, Basil Da Cunha réalise un film expérimental dans le cadre de la Biennale d'art contemporain de Genève, toujours à Lisbonne. Le film est présenté à Oberhausen et suit encore une carrière festival. Il réalise également un film pour présenter le travail en peinture de sa mère Irène Da Cunha.
Le réalisateur tourne actuellement un documentaire dont le tournage s'étalera sur une année. Il prépare son prochain long-métrage en cours d’écriture.

Browse This Channel

Shout Box

Heads up: the shoutbox will be retiring soon. It’s tired of working, and can’t wait to relax. You can still send a message to the channel owner, though!

Channels are a simple, beautiful way to showcase and watch videos. Browse more Channels.