Créations Cie MOOD/RV6K

  1. Attirés par les lumières de la Ville, hommes et femmes issus de terres parfois lointaines ont migré vers elle en quête d'une vie meilleure. Refoulés à sa périphérie, de maisons de fortune en cités HLM, ils se sont adaptés. Tels des graines portées par les vents qui étrangement prennent vie sur des terrains parfois hostiles ; génération après génération, ils se sont enracinés. A l'image de ces herbes qui poussent là où on ne les attend pas, une culture a germé dans ces espaces interstitiels délaissés et désolés. Rebelle, vivace et résistante à souhait, elle porte l'espoir d'un nouvel horizon...

    A travers la danse des Herbes Folles, Hervé Sika incarnera ces corps de la périphérie qui jour après jour tentent de se bricoler une place dans le monde, à partir de ce qu'ils sont, de leur héritage culturel, de leurs aspirations et des contraintes de leur environnement social. Boîte à rêve et machine à exclure, la Ville génère souffrances et frustrations. La danse des Herbes Folles exprimera alors autant la douleur que l'espoir d'être acceptées telles qu'elles sont. Parce qu’à leur manière, elles nous indiquent que, quoi qu'il arrive, elles resteront là et qu'il nous faudra bien faire avec. Par leur présence, elles nous rappellent que la vie est encore possible par ici, qu'il reste encore de la terre fertile pour faire pousser d'autres corps, d'autres danses, d'autres rêves...

    La danse des Herbes Folles se veut généreuse et habitée tout en conservant l'énergie combative du hip hop. C'est une danse externe, périphérique qui cherche à toucher ce qui est à côté d'elle. Entrer en contact et tisser des liens est sa raison d'être.

    # vimeo.com/99669962 Uploaded 724 Plays 0 Comments
  2. Duo chorégraphié par Hervé Sika
    Interprété par Aloïse Sauvage et Edwin Condette, apprentis circassiens de l’Académie Fratellini.
    Création costumes : Nadège Bourmaud
    Arrangements sonores : Cédric Perras
    Création et régie lumière : Pascal Le Friec
    Captation vidéo : Lucie Laurent

    Spectacle tout public - 50 mn
    Deux formats de diffusion : au plateau avec technique optimale / hors les murs avec technique allégée

    Reste encore un peu envisage l'attachement à un lieu, à une personne…
    … et la difficulté de partir, de quitter.

    C'est l'histoire de deux corps, un qui fuit quand l'autre s’approche.
    Un corps massif à l'allure imparable qui ne demande qu'à partir découvrir le monde face à un corps plus fragile mais plein de vitalité qui se débat en vain pour ne pas être seul.
    Puisant dans l'énergie de la danse hip hop et plus particulièrement le break, ces deux corps se rapprochent de plus en plus pour faire naître une danse contact circassienne où les équilibres et les acrobaties n'ont qu'un objectif : garder le contact avec l'autre. Les ressorts comiques de l'art du clown et l'aspect démonstratif de la breakdance sont alors détournés pour créer une situation décalée, où l'émotion oscille entre rire et larmes.

    # vimeo.com/60018814 Uploaded 1,216 Plays 0 Comments
  3. Création 2011
    Pièce pour quatre danseurs et un percussionniste.
    Spectacle tout public (à partir de 12 ans) - 45 min
    Chorégraphe : Hervé Sika
    Ecrivain : Patrick Goujon
    Danseurs : Elsa Cogan, Gaetan Brun Picard Marc Couard, Otuawan Nyong
    Musicien (live) : Dario De Filippo
    Compositeur : Cédric Perras
    Scénographe : Kim Lan Nguyen Thi
    Costumière : Nadège Bourmaud
    Créateur Lumière : Hazem Berrabah

    Rétention explore la part de soi que l'on retient, les sentiments que l'on ne dit pas, les vérités que l'on cache pour préserver l'équilibre fragile de notre rapport aux autres.
    En rétention deux choix sont possibles : laisser sortir, exploser et en assumer les conséquences. Ou attendre et compter le temps où l'on va rester enfermé. Qu'il s'agisse d'une frontière géopolitique ou d'une barrière sociale, la rétention est une tactique vitale, une stratégie d'évitement. Danser, c'est aussi une manière de cacher ce que l'on retient, d'amener une légèreté pour masquer ce qui est plus grave. Alors que se passe-t-il si l'on s'arrête, si la danse n'est plus là pour voiler la rétention ? Dans un va-et-vient entre danse retenue et lâcher prise, les quatre danseurs implosent dans un huis clos symbolique.

    Rétention puise dans la danse hip hop l'énergie et les bases nécessaires à l'invention d'un langage corporel, poétique et spectaculaire au service d'un propos, d'une sensation.

    # vimeo.com/64638918 Uploaded 208 Plays 0 Comments
  4. Pièce pour quatre danseurs - Spectacle tout public - 50 min
    Chorégraphe : Hervé Sika
    Danseurs : Elsa Cogan, Mohamed El Hajoui, Soizic Muguet, Hervé Sika
    Compositeur : Arnaud Vernet
    Costumière : Bérénice Galimard
    Créateur Lumière : Pascal Le Friec

    Dépasser les déterminismes pour devenir ce que l'on veut être.
    "Je veux parler de la danse de mes parents, de ce mouvement perpétuel entre pays d’origine et lieu de résidence. Sur scène, uniquement des corps et leur histoire en nous : la barrière des préjugés, les blessures. Une vie qui n’est plus "la mienne" mais celle de tous ceux qui ont le sentiment de vivre dans un monde qui appartient "aux autres". Ensemble, on va "franchir allégrement", sortir de cette posture schizophrénique, rester ce que l’on est, ne pas céder à la tentation du désespoir et devenir ce que l’on veut être."
    Franchir Allégrement, c’est avant tout un mouvement. Traverser, quitter, aller vers, franchir les frontières, qu’elles soient culturelles, géographiques, sociales.
    Comme un exercice de style, Hervé Sika explore dans cette pièce le motif chorégraphique de la traversée. Traversée d'une limite que l'on se donne ou d'une frontière qui nous est imposée. Ici, les corps dansent pour se libérer, se souvenir du mouvement perpétuel qui nous anime.

    # vimeo.com/64400100 Uploaded 119 Plays 0 Comments
  5. Duo entre Hervé Sika et Elsa Cogan
    Tout public, durée 25 min.
    Spectacle ayant eu lieu le 10 mars 2012 à 18h
    Au Centre Culturel Jean Houdremont
    11, av du Général Leclerc, 93120 La Courneuve.

    Ce duo de 30 minutes explore l'attirance amoureuse, dans ses aspects lumineux et obscures, volontaires ou intuitifs. Mais il témoigne aussi de la façon dont l'environnement social contraint cette rencontre, l'histoire à laquelle elle donne lieu et finalement les traces qu'elle laissera. Une réflexion poétique autant que politique, nourrie d'influences multiples : les styles et les techniques eux aussi migrent. Chez Hervé Sika, ils se rencontrent pour former un hip hop fluide et très personnel, animé par un besoin de communiquer.

    # vimeo.com/42035120 Uploaded 234 Plays 0 Comments

Créations Cie MOOD/RV6K

Cie MOOD/RV6K Plus

Issu de la culture hip hop, Hervé Sika remporte de nombreux prix dans les réseaux amateurs, avant de créer sa compagnie en 2006. C’est alors le départ d’une recherche chorégraphique singulière dans laquelle le hip hop, matière première de son travail,…


+ More

Issu de la culture hip hop, Hervé Sika remporte de nombreux prix dans les réseaux amateurs, avant de créer sa compagnie en 2006. C’est alors le départ d’une recherche chorégraphique singulière dans laquelle le hip hop, matière première de son travail, constitue une marche sur laquelle il s’appuie pour explorer de nouveaux territoires. De rencontres en collaborations artistiques, notamment avec les chorégraphes Hamid Ben Mahi (Cie Hors Série) et Christine Bastin, le metteur en scène Guy Alloucherie (Compagnie HVDZ), ou encore l’historien Gérard Noiriel (Collectif DAJA), il précise sa démarche et s'engage dans un hip hop de création où la quête de la performance spectaculaire cède la place à une écriture chorégraphique au service d'un propos.

Explorée dans ses dimensions les plus larges, la migration, devient un thème récurrent dans son travail : "Migration... Immigration... Émigration... Et si l'on ramenait tout ça à un mouvement ? Interroger la migration, c'est envisager l'origine et le lieu où l'on est, où l'on habite et travaille. Mais c'est aussi rêver à un ailleurs… au-delà de nos limitations personnelles et des frontières qui nous sont imposées."

Les créations de la compagnie MOOD/RV6K sont le reflet de cette recherche et ses évolutions et se caractérisent par la constante recherche de ce point de rencontre entre des propositions chorégraphiques exigeantes et les publics aussi diversifiés soient-ils.

Aujourd'hui la Cie MOOD/RV6K compte 5 créations :

2007 Sol de France, ceci est mon corps
La rue comme lieu d'errance mais aussi lieu de vie

2009 Un rebond dans la tête
La rencontre amoureuse contrainte par l'environnement social et les traces laissées par l'histoire

2010 Franchir Allègrement
La nécessité de dépasser le déterminisme social pour devenir ce que l'on veut être

2011 Rétention
La stratégie d'évitement ou comment retenir sa différence pour passer entre les mailles du filet

2013 Reste encore un peu
L'attachement à un lieu, une personne… et la difficulté de partir, de quitter

Browse This Channel

Shout Box

Heads up: the shoutbox will be retiring soon. It’s tired of working, and can’t wait to relax. You can still send a message to the channel owner, though!

Channels are a simple, beautiful way to showcase and watch videos. Browse more Channels.