Forma.T

Joined
Liege, Belgium

User Stats

Profile Images

User Bio

Forma.T c’est qui ? C’est quoi ?

Fort du succès de leurs activités nocturnes et artistiques, mais surtout de leur envie de faire découvrir quelques figures incontournables (ou sur le point de le devenir) de la scène électronique au sens large, de l’électro club au breakbeat hip hop, Catherine Blaise (Warm FM, Equinox FM et Kill Beat) et Mathieu Fonsny (Les Inrockuptibles, TRAX et Outsoon) ont enfanté le concept Forma.t en mars 2006. Après plus d’une vingtaine d’éditions, les soirées Forma.t se sont imposées comme le rendez-vous d’inconditionnels clubbers de la Belgique entière. Petit à petit, l’affluence des soirées est passée de 200 à 700 fidèles, puis à plus d’un millier d’adeptes, qui viennent chaque mois à Forma.t. Des groupes d’Allemagne, des Pays-Bas et de Flandres reviennent à chaque édition.
En 2007, le prestigieux Festival de Dour a fait appel aux deux têtes pensantes liégeoises pour programmer une soirée complète pendant le festival. Résultat : la Forma.t Stage a attiré plus de 10000 festivaliers à venir se déhancher sur des sets de Justice ou d’Erol Alkan. En 2008, Forma.T a remis le couvert avec Sebastian, Boys Noize ou Surkin. Les Francofolies de Spa et le Brussels Summer Festival ont également fait appel à Forma.T pour labelliser une soirée de leur programmation..
Depuis septembre 2008, la célèbre Mecque de la musique électronique, le Fuse, a demandé à Forma.t d’envahir ses murs toutes les six semaines. En deux éditions, Forma.t réussissait le pari de rassembler 1200, puis 1400 personnes au Fuse un vendredi !
Depuis septembre également, Forma.T s’écoute aussi sur les ondes de Pure FM chaque vendredi de minuit à 1h. En effet, une émission étiquettée Forma.T a trouvé une place dans la grille de programmation de la radio jeune de la RTBF.
Avec ce succès et cet engouement, l’idéologie de Forma.t n’a pas pourtant pas changé. Le but des soirées Forma.T n’est pas de jouer sur une programmation tonitruante simplement pour se satisfaire d’une réussite assurée avant même le début de la soirée mais bien d’apporter une originalité (voire une exclusivité) dans les lines-up en amenant des artistes qui ne sont jamais venus à Liège (et souvent même en Belgique) mais en faisant aussi la part belle aux dj’s flamands et wallons en herbe. Des Brésiliens de Bonde do Role au Québécois d’Omnikron, en passant par Switch (de Londres) ou Jackson (de Berlin), l’éclectisme, la découverte et la multi culturalité sont les maîtres mots de Forma.t.

External Links