Allons en France 2012 Vietnam

Chaque matin, quand nous circulons dans les rues animées, ou chaque nuit tranquille, quand tout le monde dort profondément, y a-t-il quelqu’un qui fasse attention aux éboueurs qui travaillent tranquillement? Y a-t-il quelqu’un qui se demande si le travail de ceux-ci devient moins pénible ou il est encore plus dur quand les technologies se développent,?
Maintenant, je suis dans la rue Duong Tu Minh et derrière moi, voici madame Nguyen Thi Van. Nous allons parler avec elle
PV : Bonjour madame, pourriez-vous me dire depuis combien de temps exercez-vous ce métier?
TL : je suis éboueuse depuis 20 ans
PV : votre salaire est élevé?
TL : Environ deux millions de dongs. Ca suffit pour les dépenses quotidiennes et pour mes deux enfants. Ce travail est très dur mais je ne gagne pas beaucoup.
PV: Comment trouvez-vous la conscience des gens?
TL : Beaucoup de gens sont inconscients, ils savent bien où sont les poubelles mais ils jettent les ordures partout. à ta place, tu serais triste ?
Tout le monde sait qu’elle commence son travail quand les autres dorment. Ce métier va de pair avec des ordures sales et toxiques. Mais heuresement, il y a toujours les éboueurs qui se consacrent à la propreté de l’environnement. Il exerce un métier le plus pénible des métiers pénibles. Nous devrions leur être reconnaissants. Chacun de nous doit être plus conscient de l’environnement. Commencez par jeter les ordures dans les poubelles.

j vimeo.com/37776364

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…