Jean-Marie Pelt, le rêveur éveillé