Marc Ristori, d'une seconde à l'autre