1. Conférence de Nicolai Punin

    01:49:45

    from VOX Added

    Conférence présentée dans le cadre de l'exposition inaugurale "Histoires de l'art" présentée à VOX du 16 mars au 19 mai 2012.

    + More details
    • Conférence : Vers la conscience planétaire ? - FIAC Hors les murs 2013

      01:47:01

      from COAL Added 20 0 0

      Lutter contre la crise écologique : Vendredi 25 octobre 2013, 18h-20h, animation, COAL Pour la seconde année consécutive, la FIAC propose, en collaboration avec le Muséum national d’Histoire naturelle et Coal, un cycle de tables rondes dans le cadre de son parcours Hors les murs sur les relations de l’art et de la science dans le domaine de l’écologie et des sciences de la nature. Cette année le thème « Engagement : quand la culture passe à l’action » a été retenu. Les tables rondes se dérouleront du jeudi 24 au samedi 26 octobre à l’Auditorium de la Grande Galerie de l’Evolution au Muséum national d’Histoire naturelle. Chaque table ronde propose un dialogue entre un artiste, un scientifique et un théoricien autour des interactions possibles entre l’art et la science. Ce cycle de conférence s’inscrit dans le programme hors les murs de la fiac qui propose un parcours d’œuvres contemporaines dans un lieu emblématique et historique en plein cœur de Paris, le Jardin des Plantes et les différents espaces du Muséum National d’Histoire Naturelle. Ce projet est l’occasion de rassembler le public et de mettre en valeur un parcours singulier d’exposition autour d’une thématique d’actualité en totale adéquation avec le lieu : l’art, la nature, la biodiversité et l’environnement. Les collections végétales vivantes du Muséum servent de support et d’illustration à la diffusion des connaissances sur les plantes, les écosystèmes végétaux, l’interaction entre les plantes et les animaux, les relations entre l’Homme et la Nature. PROGRAMME DES CONFÉRENCES « Engagement : quand la culture passe à l’action » L’expression d’ « intellectuel engagé » ou d’ « artiste engagé » paraît aujourd’hui désuète, renvoyant soit aux errances face aux dictatures inspirées par des intellectuels, soit à une vision romantique de l’action individuelle n’ayant plus de sens dans un monde globalisé. En Occident, l’intellectuel semble maintenant éviter la mise en pratique de sa pensée et garder ses distances avec une société de moins et moins influencée par lui. L’écart se creuse. « L’art pour l’art », le marché de l’art qui créé une dynamique interne à un milieu de plus en plus replié sur lui-même, a peu à peu isolé les artistes de l’engagement. Mais la crise écologique vient. Comme ce fut le cas pour d’autres grands événements à l’échelle de l’humanité, comme l’esclavage, la bombe nucléaire ou la Shoah, les événements rebattent les cartes de manière inédite : pour la première fois de l’histoire, un bien commun appartenant à l’humanité entière est en jeu, à une échelle géologique, impliquant son climat, son écosystème et les conditions de vie de l’homme sur Terre. Le scientifique ne peut plus rester indifférent face aux implications de ces découvertes, comme les risques sanitaires, les changements climatiques ou la perte de biodiversité. Le philosophe ne peut plus simplement discourir sur l’état du monde en dislocation. Sortir des universités pour éveiller les consciences sur notre rapport destructeur au monde, s’impliquer et mobiliser les autres : la question de l’action et de l’engagement de l’artiste est à nouveau posée et attendue. La crise écologique annonce le retour à une philosophie de la praxis, active et engagée, que les artistes expérimentent, que les scientifiques alimentent et que les philosophes démontrent. Que ce soit en interpellant le public dans sa sensibilité, ou bien en l’impliquant dans l’action ou encore en allant jusqu’à créer des activités économiques, l’art engagé est de retour pour porter un projet de société avec un imaginaire partagé, pour mettre l’utopie en action. Il est temps de penser dans l’action plutôt que d’agir à penser

      + More details
      • Bernard Collin, Roger Lewinter, « Croire »

        01:46:24

        from Fondation d'entreprise Ricard Added 96 0 0

        Jérôme Mauche a reçu Bernard Collin, prosateur et Roger Lewinter, poète, traducteur, metteur en scène. Le cycle Poésie Plate-Forme programme depuis cinq ans des rencontres et des moments d'échange entre des écrivains de recherche et des praticiens venant d'un large ensemble de disciplines : histoire, économie, sociologie, anthropologie, chorégraphie, cinéma …

        + More details
        • Audience Works - Soirée d'étude

          01:42:24

          from Samuel Bianchini Added 209 1 0

          Audience Works Audience Works, un livre de Samuel Bianchini édité et exposé par mfc-michèle didier, en 2013 Avec le soutien de l'Agence nationale de la recherche et de la Fondation nationale des arts graphiques et plastiques. Audience Works - Soirée d'étude, Galerie mfc-michèle didier, Paris, 07 février 2013 Étudier par l’image, telle est une des ambitions d'Audience Works, longue série de photographies de spectateurs pratiquant des installations interactives. Ces photographies donnent aujourd'hui lieu à un ouvrage d'art de Samuel Bianchini édité par mfc-michèle didier. Ce travail à visée analytique et esthétique dialogue avec le développement des études d'usages dans le domaine des technologies de l'information et de la communication . Se réclamant de la création comme de la recherche, cette réalisation photographique et éditoriale, pose une problématique en même temps qu’elle tente d’y répondre : peut-on proposer une “étude”, une analyse, des développements, une réflexion, uniquement par l’image, par des séries d’images ? Renouant avec d'anciennes pratiques comme celle de Muybridge, Marey ou encore Charcot, ce livre d'art peut-il aussi être envisagé comme une publication académique, dans le champ de la recherche ? Si publier, c'est d'abord rendre public, peut-on envisager d'autre forme de publications, à l'heure où les arts sont de plus en plus appelés à rencontrer les milieux de la recherche ? Table ronde avec : - Anne Bationo (Ergonome, Professeur associé à temps partiel à l'Université Paris 8, Chercheuse aux Orange Labs) - Samuel Bianchini (Artiste, Maître de conférences à l'Université de Valenciennes et auprès de l'EnsAD) - Emanuele Quinz (Historien de l'art et du design, commissaire d'exposition, Maître de conférences à l'Université Paris 8 et auprès de l'EnsAD) - Jean-Baptiste Labrune (Chercheur aux Alcatel Bell Labs et affilié au Medialab du MIT) - Emmanuel Mahé (Directeur de la recherche de l'EnsAD, Chercheur en information et communication) - Elisabetta Zibetti (Maître de conférences en psychologie et sciences cognitives à l'Université Paris 8) - Moustafa Zouinar (Ergonome, Chercheur aux Orange Labs)

          + More details
          • Conférence : L'Homme est un animal parmi les autres - FIAC Hors les murs 2014

            01:41:26

            from COAL Added 51 0 0

            Jeudi 23 octobre — 18h - L’Homme, un animal qui ne plaît pas beaucoup aux autres Avec Michel Blazy, artiste, Georges Chapouthier, neurobiologiste et philosophe, Marie-Claude Bomsel, docteur vétérinaire, professeur au Muséum national d’Histoire naturelle. Animée par Loïc Fel, COAL Dans le cadre du parcours d’œuvres que la FIAC organise avec le Muséum national d’Histoire naturelle, et en écho à la question du Rituel, un cycle de tables rondes autour du thème “L’Homme : un animal parmi les autres” les jeudi 23 et samedi 25 octobre à l’Auditorium de la Grande Galerie de l’Evolution au Muséum national d’Histoire naturelle en collaboration avec COAL (Coalition pour l’Art et le Développement Durable). Chaque table ronde propose un dialogue entre un artiste, un scientifique et un penseur autour des représentations de la place de l’Homme dans le vivant, en écologie, dans les cultures traditionnelles, et dans l’art contemporain.

            + More details
            • Eric Chauvier, Emmanuel de Vienne, «Le langage malade du langage»

              01:40:28

              from Fondation d'entreprise Ricard Added 144 0 0

              Cette séance Poésie Plate-Forme propose une rencontre entre deux anthropologues, Eric Chauvier et Emmanuel de Vienne, qui, malgré des terrains d'études et des instruments d'analyse dissemblables, proposent des enquêtes entre récits, témoignages, interactions et mises en forme qui questionnent les processus narratifs et fictionnels du langage dans ses effets d'autorité, de défaillance, comme d’humour aussi. lire la suite : http://www.fondation-entreprise-ricard.com/Conferences/view/347-eric-chauvier-emmanuel-de-vienne-le-langage-malade-du-langage ____________________________________________________________________________________ Eric Chauvier, Emmanuel de Vienne, «Language sick of language» Jérôme Mauche invites Eric Chauvier and Emmanuel de Vienne, anthropologist This Poetry Platform session proposes a meeting between two anthropologists, Eric Chauvier and Emmanuel de Vienne, who, despite dissimilar areas of study and analytical instruments, offer investigations somewhere between narratives, reports, interactions and different formats which question the narrative and fictional processes of language in its effects of authority, deficiency, and wit, too. more : http://www.fondation-entreprise-ricard.com/en/Conferences/view/347-eric-chauvier-emmanuel-de-vienne-le-langage-malade-du-langage

              + More details
              • Conférence : L’art pour changer de point de vue ? - FIAC Hors les murs 2012

                01:38:01

                from COAL Added 14 0 0

                Dans le cadre de son parcours Hors les murs, la FIAC propose en collaboration avec Coal et le MNHN, un cycle de tables rondes sur le thème « Art et écologie : une question de goût ou de science ? ». Il se déroulera du vendredi 18 octobre au dimanche 21 octobre à l’Auditorium de la Grande Galerie de l’Evolution au Muséum national d’Histoire naturelle . Chaque table ronde propose un dialogue entre un artiste, un scientifique et un théoricien autour des interactions possibles entre l’art et la science. Dimanche 21 octobre à 18h Avec Lucy + Jorge Orta, artiste ; Vanessa Manceron, Ethnologue, Muséum national d’Histoire naturelle ; Guy Tortosa, critique d’art et inspecteur de la création artistique au Ministère de la Culture et de la Communication.

                + More details
                • LOUP Y ES-TU ?

                  01:37:04

                  from Arno Fabre Added 715 0 0

                  666 questions asked (in french) to the wolf, in 1h 36m 27s. Installation - wolf paper mache, lighting and video - 2009 Coming from Italy, wolves are back in France for fifteen years. Although natural, this return ask many questions about agriculture, ecology, politics, traveling, tourism and philosophy. At a time of trendy "sustainable development", "biodiversity " and other "future generations", this is, again, the question of our hegemonic relationship to the world, to the savage, to another. My encounter with the beast is the opportunity to know is point of view and to ask my 666 questions. From an idea by Sabine Petit and Arno Fabre Design and production> Arno Fabre Sculpture> Sabine Petit Thank you to Laurence for her proofreading. A command of the Mission de sauvegarde du patrimoine scientifique contemporain en Midi-Pyrénées. http://arnofabre.free.fr/en/Loup_y_es_tu/index.html ---------------------------------------------------- 666 questions posées au Loup en 1h 36m 27s. Installation - loup en papier mâché, lumière et vidéo - 2009 Venant d'Italie, le loup est de retour en France depuis une quinzaine d'année. Bien que naturel, ce retour ne va pas sans poser de nombreux problèmes d'ordre agricoles, écologiques, politiques, touristiques et philosophiques. A l'heure des "développement durable", "biodiversités" et autres "générations futures", il s'agit, à nouveau, de questionner notre rapport hégémonique au monde, au sauvage, à l'autre. Ma rencontre avec la bête est l'opportunité de connaître son opinion et de lui formuler mes 666 questions. D'après une idée de Sabine Petit et Arno Fabre Conception et réalisation > Arno Fabre Sculpture > Sabine Petit Merci à Laurence pour sa relecture. Une commande de la Mission de sauvegarde du patrimoine scientifique contemporain en Midi-Pyrénées. http://arnofabre.free.fr/Loup_y_es_tu/index.html

                  + More details
                  • Conversation entre Alfredo Jaar et Okwui Enwezor

                    01:35:38

                    from kamel mennour Added

                    Conversation entre Alfredo Jaar et Okwui Enwezor organisée dans le cadre des expositions d'Alfredo Jaar "Three women" à la galerie kamel meneur, et "The sourd of silence" dans la Cour vitrée du palais des études de l'École des Beaux-arts (Paris) Mercredi 16 février 2011 Amphithéâtre d'Honneur de l'École des Beaux-arts - 14, rue Bonaparte - 75006 Paris Image : John Cornu, Fabrice Seixas et Nicolas Tubéry Montage : Armand Morin © Alfredo Jaar © Okwui Enwezor Courtesy Alfredo Jaar, Okwui Enwezor and kamel mennour, Paris http://www.kamelmennour.com

                    + More details
                    • Conférence : Vers la conscience planétaire ? - FIAC Hors les murs 2013

                      01:34:55

                      from COAL Added 16 0 0

                      Jeudi 24 octobre 2013, 18h-20h, animation Loïc Fel, COAL Face à la crise écologique, les prises de consciences issues des alertes des scientifiques, leur expression sensible par les artistes, et la conception de leurs implications par les philosophes changent notre rapport au monde. Chacun d’entre nous développera-t-il une conscience écologique à l’aune de laquelle nos actions quotidiennes seront arbitrées ? Intervenants : Camille Henrot Artiste, représentée par la Galerie Kamel Mennour à Paris Pierre-Henri Gouyon Biologiste spécialisé en sciences de l’évolution, en botanique et en écologie. Il est également o-professeur au Muséum national d’Histoire naturelle. Jean-Michel Valantin Philosophe, chercheur en études stratégiques, spécialiste de géostratégie environnementale. Jean-Michel Valantin est l’auteur de Guerre et Nature Pour la seconde année consécutive, la FIAC propose, en collaboration avec le Muséum national d’Histoire naturelle et Coal, un cycle de tables rondes dans le cadre de son parcours Hors les murs sur les relations de l’art et de la science dans le domaine de l’écologie et des sciences de la nature. Cette année le thème « Engagement : quand la culture passe à l’action » a été retenu. Les tables rondes se dérouleront du jeudi 24 au samedi 26 octobre à l’Auditorium de la Grande Galerie de l’Evolution au Muséum national d’Histoire naturelle. Chaque table ronde propose un dialogue entre un artiste, un scientifique et un théoricien autour des interactions possibles entre l’art et la science. Ce cycle de conférence s’inscrit dans le programme hors les murs de la fiac qui propose un parcours d’œuvres contemporaines dans un lieu emblématique et historique en plein cœur de Paris, le Jardin des Plantes et les différents espaces du Muséum National d’Histoire Naturelle. Ce projet est l’occasion de rassembler le public et de mettre en valeur un parcours singulier d’exposition autour d’une thématique d’actualité en totale adéquation avec le lieu : l’art, la nature, la biodiversité et l’environnement. Les collections végétales vivantes du Muséum servent de support et d’illustration à la diffusion des connaissances sur les plantes, les écosystèmes végétaux, l’interaction entre les plantes et les animaux, les relations entre l’Homme et la Nature. PROGRAMME DES CONFÉRENCES « Engagement : quand la culture passe à l’action » L’expression d’ « intellectuel engagé » ou d’ « artiste engagé » paraît aujourd’hui désuète, renvoyant soit aux errances face aux dictatures inspirées par des intellectuels, soit à une vision romantique de l’action individuelle n’ayant plus de sens dans un monde globalisé. En Occident, l’intellectuel semble maintenant éviter la mise en pratique de sa pensée et garder ses distances avec une société de moins et moins influencée par lui. L’écart se creuse. « L’art pour l’art », le marché de l’art qui créé une dynamique interne à un milieu de plus en plus replié sur lui-même, a peu à peu isolé les artistes de l’engagement. Mais la crise écologique vient. Comme ce fut le cas pour d’autres grands événements à l’échelle de l’humanité, comme l’esclavage, la bombe nucléaire ou la Shoah, les événements rebattent les cartes de manière inédite : pour la première fois de l’histoire, un bien commun appartenant à l’humanité entière est en jeu, à une échelle géologique, impliquant son climat, son écosystème et les conditions de vie de l’homme sur Terre. Le scientifique ne peut plus rester indifférent face aux implications de ces découvertes, comme les risques sanitaires, les changements climatiques ou la perte de biodiversité. Le philosophe ne peut plus simplement discourir sur l’état du monde en dislocation. Sortir des universités pour éveiller les consciences sur notre rapport destructeur au monde, s’impliquer et mobiliser les autres : la question de l’action et de l’engagement de l’artiste est à nouveau posée et attendue. La crise écologique annonce le retour à une philosophie de la praxis, active et engagée, que les artistes expérimentent, que les scientifiques alimentent et que les philosophes démontrent. Que ce soit en interpellant le public dans sa sensibilité, ou bien en l’impliquant dans l’action ou encore en allant jusqu’à créer des activités économiques, l’art engagé est de retour pour porter un projet de société avec un imaginaire partagé, pour mettre l’utopie en action. Il est temps de penser dans l’action plutôt que d’agir à penser

                      + More details

                      What are Tags?

                      Tags

                      Tags are keywords that describe videos. For example, a video of your Hawaiian vacation might be tagged with "Hawaii," "beach," "surfing," and "sunburn."