1. Renaud de Sacchini à Rio de Janeiro (Brésil) par Bruno Procopio : 1/2 (mars 2015)

    16:02

    from classiquenews.com Added 39 0 0

    Les 21 et 22 mars 2015, le chef d'orchestre franco-brésilien Bruno Procopio pilotant l'Orchestre Symphonique du Brésil, créée sous les tropiques, le chef d'oeuvre de Sacchini: Renaud, tragédie lyrique de 1783, fleuron de l'opéra des Lumières sous le règne de Marie-Antoinette. Bénéficiant d'un plateau brésilien dont surtout l'exceptionnelle mezzo Luisa Francesconi, la production était un temps fort de la programmation lyrique à la Sala Cecilía Meireles de Rio de Janeiro (JG Ripper, direction). Grand reportage vidéo : 1/2 © studio CLASSIQUENEWS.COM

    + More details
    • Paris, RADIO FRANCE : Festival Présences 2015, du 6 au 21 février 2015

      07:49

      from classiquenews.com Added 83 0 0

      Radio France présente son festival Présences 2015, dédié à la création : 13 concerts événements du 6 au 21 février 2015 résonnent ainsi dans les lieux mythiques de la Maison de la Radio à Paris : l'auditorium flambant neuf (inauguré en novembre 2014) et le légendaire studio 104. Les Deux Amériques, du nord et du sud s'installent à Radio France défendues par les phalanges maison : National de France, Philharmonique, Maîtrise et Choeur de Radio France, pour 13 concerts, jusqu'au 21 février 2015. REPORTAGE vidéo, entretien avec Jean-Pierre Rousseau, directeur de la musique © CLASSIQUENEWS.COM 2015

      + More details
      • RIO, Opéra : Bruno Procopio dirige L'Oro no compra amore de Marcos Portugal (décembre 2012)

        13:01

        from classiquenews.com Added 35 0 0

        RIO, Opéra : Bruno Procopio dirige L'Oro no compra amore de Marcos Portugal (décembre 2012). Marcos Portugal, compositeur officiel de la cour impériale du Brésil compose nombre d'ouvrages italiens dont la verve et le raffinement préfigure directement Rossini... Bruno Procopio ressuscite L'oro no compta amorce, premier opéra italien représenté à l'Opéra de Rio... Pour les 250 ans de sa naissance, l’Orchestre Symphonique du Brésil (Orquesta Sinfonica Brasileira) célèbre le génie du compositeur portugais, Marcos Portugal (1762-1830). Le jeune chef français d’origine brésilienne Bruno Procopio dirige les musiciens dans une partition créée d’abord à Lisbonne en 1804 puis reprise en 1811 à Rio : L’oro non compta amorce l'essor de l'opéra dans le nouveau monde. L’Opéra de Rio accueille cette recréation majeure qui conclut la saison musicale de l’Orchestre Symphonique du Brésil. Présentée en version de concert le 10 décembre 2012, l’ouvrage jalonne un champ d’expérimentation qui permet aux instrumentistes d’élargir leur répertoire tout en ressuscitant des œuvres méconnues. Musicien officiel de la Cour, Marcos Portugal ne fait pas qu’introduire l’éclat et la vitalité de l’opéra italien dans le Nouveau Monde : il sait synthétiser le meilleur du genre comique à son époque, préfigurant en grande partie ce que Rossini puis Donizetti réaliseront après lui. Spécialiste de la rhétorique baroque, Bruno Procopio propose aux musiciens de l’Orchestre, une expérience nouvelle: jouer une œuvre oubliée, pourtant liée à l’histoire de l’Opéra à Rio, en veillant particulièrement au jeu et au style spécifique à un ouvrage romantique du début du XIXème siècle. GRAND REPORTAGE VIDEO, version français © CLASSIQUENEWS 2012

        + More details
        • Max d'Ollone : Cantates pour le Prix de Rome (Hervé Niquet, 2012)

          06:57

          from classiquenews.com Added 74 0 0

          A Bruxelles, en mars 2012, Hervé Niquet et le Brussels Philharmonic enregistrent les Cantates pour le prix de Rome du compositeur français Max d'Ollone : le Puccini français, élève de Massenet démontre son génie lyrique dans les cantates Clarisse Harlowe, Mélusine, surtout Frédégonde qui lui vaut le Prix de Rome, après plusieurs tentatives suscitant leurs lots de scandales et de péripéties surprenantes... Reportage classiquenews.com

          + More details
          • Un office au Grand Siècle (Hervé Niquet, Le Concert Spirituel) : Missa Macula non est in te de Louis Le Prince

            13:27

            from classiquenews.com Added 666 0 0

            Versailles, Chapelle royale, octobre 2012. Hervé Niquet reconstitue un office au Grand Siècle : dirigeant uniquement des chanteuses, comme s'il s'agissait d'un office dans un couvent de religieuses, le chef fondateur du Concert Spirituel dévoile les vertiges classiques de Louis Le Prince, premier musicien baroque épris d'austérité archaïque, aux côtés des fastueux et italianisants Lully et Charpentier... Reportage exclusif © classiquenews 2012

            + More details
            • Opéra de Tours: nouvelle production de Roméo et Juliette de Gounod (25,27,29 janvier 2013)

              03:41

              from classiquenews.com Added 126 0 0

              Jean-Yves Ossonce dirige à l'Opéra de Tours une nouvelle production de Roméo et Juliette de Gounod (1867). Opéra orchestral autant que vocal, le Roméo de Gounod est d'abord sombre et tragique, revisite l'opéra romantique à sa source berliozienne (le chœur d'introduction qui explique le contexte); l'ivresse et l'extase amoureuse se développent librement surtout dans les 4 duos d'amour entre les deux adolescents, dont la scène de la chambre à coucher où ils se donnent l'un à l'autre, marque le point d'accomplissement... Juliette a très vite la prémonition de sa mort et même Roméo semble ne s'adresser qu'à la faucheuse dans la dernière partie de l'action. Deux âme pures sont vouées à la mort comme si l'issue fatale ne pouvait, ne devait que s'accomplir pour réaliser leur union au-delà de la vie, au-delà des haines fratricides qui corrompt le destin de leurs familles respectives, Capulet contre Montaigus... La nouvelle production créée à Tours sous la direction de Jean-Yves Ossonce souligne la couleur tragique et pathétique d'un sommet de l'opéra français, tout en révélant l'intensité des tableaux successifs: la valse solitaire et déjà éperdue de Juliette, la scène de la chambre évidemment, le dernier duo d'amour et de mort, sans omettre la figure " moderne " de frère Laurent, qui contre la bienséance et la loi du père de Juliette, accepte de marier ses deux enfants selon leur propre désir... Juvénilité, ardeur, pureté... Jamais Gounod n'a semblé plus proche du sentiment shakespearien, accomplissant l'expression juste des deux adolescents portés par un amour qui les dépasse. L'univers visuel du metteur en scène Paul-Emile Fourny rétablit la place de la nature dans le déroulement des scènes; quelques symboles clairs soulignent le décalage des adolescents avec leur entourage: un escalier sans fin traduit la seule échappée possible pour Juliette tandis que l'imaginaire de son père convoque de part en part l'image obsessionnel d'un cerf... Sous la baguette transparente et affûtée de Jean-Yves Ossonce, les deux rôles titres profitent de l'engagement de Anne-Catherine Gillet et de Florian Laconi : la juvénilité ardente des caractères s'illumine d'une nouvel éclat. Production événement . En lire + sur classiquenews.com

              + More details
              • Les Arts Florissants: Livres IV,V,VI de Monteverdi (Paul Agnew)

                05:58

                from classiquenews.com Added 225 1 0

                Les solistes chevronnés des Arts florissants, subtils chambristes et diseurs admirés (à juste titre), poursuivent à l'initiative du ténor Paul Agnew, leur intégrale des madrigaux de Claudio Monteverdi. Le cycle a été inauguré à Venise à l'été 2011, dans la cité où les partitions ont été éditées (même si elles ont été écrites à Mantoue) et où le compositeur trouvera un foyer propice à l'épanouissement de son art vocal et dramatique, comme maestro di cappella à San Marco. Si le Livre IV se rapproche encore des opus précédents (écriture essentiellement polyphonique), le Livre V marque une rupture et représente un jalon spectaculaire dans la maturation de l'écriture musicale; c'est aussi pour l'Histoire de la musique, un coup de tonnerre ouvrant l'esthétique baroque proprement dite: dans les 6 derniers madrigaux, Monteverdi invente la basse continue, libérant de ce fait le chant mêlé de plusieurs voix; sur l'assise nouvelle des instruments, plus acteurs qu'accompagnateurs, le chant peut désormais se concentrer en une voix: l'individualisation expressive, la caractérisation émotionnelle peuvent s'épanouir; Paul Agnew et ses partenaires, en orfèvres du mot savent ciseler ce passage décisif, du chant polyphonique indistinct à l'expression du sentiment ténu. Le Livre VI regroupe plusieurs pièces d'une nouvelle ampleur: le fameux Lamento d'Arianna (seul morceau qui nous soit parvenu de l'opéra éponyme), et aussi La Sestina, pièce déchirante et troublante écrite à la mémoire de Catarina Martinelli, jeune soprano pressentie pour créer le rôle d'Arianne mais qui meurt avant la création de l'opéra: c'est un chant puissant et sincère, déchirant même où la sensualité conquérante et si subtile de Monteverdi se double d'éclairs et d'une conscience nouvelle, celle de la profondeur et de la vérité. Cycle événement, Livres IV,V,VI de madrigaux de Monteverdi, du 9 au 27 novembre 2012 Diffusion en direct sur le site des Arts Florissants, Arts Flo media, le mardi 27 novembre 2012 à partir de 20h (depuis la Cité de la musique, Paris). Les Arts Florissants Paul Agnew, direction Francesca Boncompagni, soprano Maud Gnidzaz, soprano Lucile Richardot, contralto Paul Agnew, ténor Sean Clayton, ténor Lisandro Abadie, basse

                + More details
                • Angers Nantes Opéra: Orphée et Eurydice de Gluck (mars 2012) 2/3

                  09:56

                  from classiquenews.com Added 59 0 0

                  Les coulisses d'Orphée et Eurydice Créé en 1762 à Vienne, puis révisé pour la scène française en 1774 à Paris, Orphée et Eurydice de Gluck est repris au XIXè, par Hector Berlioz alors occupé à sa grande fresque lyrique: Les Troyens. Le Romantique considérait Gluck comme un modèle: brûlant voire fulgurant par ses accents tragiques, dramaturge né, n'hésitant pas à inféoder chant et musique pour la simple expression du drame. Angers Nantes Opéra présente une nouvelle production d'Orphée et Eurydice dans la version conçue par Berlioz en 1859. La scène nantaise et angevine retrouve Emmanuelle Bastet qui avait précédemment mis en une scène un superbe Lucio Silla, de Mozart, dramatique, fort, esthétique (mars 2010). Sur les traces de Gluck et de Berlioz, la nouvelle production rééclaire la figure d'Orphée d'un nouveau regard: blessé par le deuil qui l'afflige dès la première scène, Orphée est ce poète musicien capable d'atténuer sa douleur par la magie de son art. L'action se fait voyage intérieur, riche en visions et délires intimes. A travers sa quête, Orphée à la recherche d'Eurydice affronte la violence du sentiment: amour, souffrance, mais aussi espérance. La nouvelle production rend visible ce qui étreint le coeur de l'homme. Le souvenir, la perte comme la souffrance font partie d'une existence terrestre. Comment Orphée peut-il surmonter sa peine, vivre, se reconstruire ? Feuilleton vidéo "les coulisses d'un opéra": Classiquenews accompagne l'élaboration de la nouvelle production d'Orphée et Eurydice présentée à partir du 2 mars par Angers Nantes Opéra. Dans ce second volet, travail avec les choristes pour l'acte des Enfers: jeu de scène, mouvements et expressions des chanteurs; ce que la version de Berlioz apporte au déroulement du drame ... entretien avec Emmanuelle Bastet, mise en scène; Tim Northam, scénographie et costumes; Jean-Paul Davois, directeur général d'Angers Nantes Opéra; Sandrine Abello, chef de choeur.

                  + More details
                  • Angers Nantes Opéra: Orphée et Eurydice de Gluck (mars 2012) 1/3

                    12:55

                    from classiquenews.com Added 161 0 0

                    Créé en 1762 à Vienne, puis révisé pour la scène française en 1774 à Paris, Orphée et Eurydice de Gluck est repris au XIXè, par Hector Berlioz alors occupé à sa grande fresque lyrique: Les Troyens. Le Romantique considérait Gluck comme un modèle: brûlant voire fulgurant par ses accents tragiques, dramaturge né, n'hésitant pas à inféoder chant et musique pour la simple expression du drame. Angers Nantes Opéra présente une nouvelle production d'Orphée et Eurydice dans la version conçue par Berlioz en 1859. La scène nantaise et angevine retrouve Emmanuelle Bastet qui avait précédemment mis en une scène un superbe Lucio Silla, de Mozart, dramatique, fort, esthétique (mars 2010). Sur les traces de Gluck et de Berlioz, la nouvelle production rééclaire la figure d'Orphée d'un nouveau regard: blessé par le deuil qui l'afflige dès la première scène, Orphée est ce poète musicien capable d'atténuer sa douleur par la magie de son art. L'action se fait voyage intérieur, riche en visions et délires intimes. A travers sa quête, Orphée à la recherche d'Eurydice affronte la violence du sentiment: amour, souffrance, mais aussi espérance. La nouvelle production rend visible ce qui étreint le coeur de l'homme. Le souvenir, la perte comme la souffrance font partie d'une existence terrestre. Comment Orphée peut-il surmonter sa peine, vivre, se reconstruire ? Feuilleton vidéo "les coulisses d'un opéra": Classiquenews accompagne l'élaboration de la nouvelle production d'Orphée et Eurydice présentée à partir du 2 mars par Angers Nantes Opéra. Dans ce premier volet, découverte et fabrication des costumes (lignes, couleurs des costumes pour l'acte III: tableau des Champs-Elysées... sources d'inspiration, style, essayage), première installation de la machinerie, vision d'Orphée... entretien avec Emmanuelle Bastet, mise en scène; Tim Northam, scénographie et costumes; Jean-Paul Davois, directeur général d'Angers Nantes Opéra.

                    + More details
                    • Chabotterie (vendée). Le devin du village de JJ Rousseau (7 août 2012)

                      05:09

                      from classiquenews.com Added 249 0 0

                      En clôture de son édition 2012, le festival vendéen, Musiques à la Chabotterie, présente une nouvelle production du Devin du Village de Jean-Jacques Rousseau (1752). La Simphonie du Marais. Hugo Reyne, direction

                      + More details

                      What are Tags?

                      Tags

                      Tags are keywords that describe videos. For example, a video of your Hawaiian vacation might be tagged with "Hawaii," "beach," "surfing," and "sunburn."