1. Perrier Jouet Lounge- FIAC Paris

    02:01

    from val pietri / Added

    1 Play / / 0 Comments

    + More details
    • FIAC / Portrait Coperni / Expo Blumenfeld / 2013

      04:56

      from Jean du Sartel - Heintz / Added

      6 Plays / / 0 Comments

      Réalisation sujet Jean du Sartel A la Vie A la Mode Production Story Box Press / Stylia Diffusion TV5 Monde/Stylia, 2013

      + More details
      • Salvia Divinorum - Fécondation en Cinq Actes

        06:50

        from Equals Piyush / Added

        16 Plays / / 0 Comments

        Installation vidéo-botanique, accompagnée d'une performance en continu de l'artiste. Avec : Piyush Wadhera et Alice Lacharme. Vidéo : Nils Paubel. Vidéo de la performance : Marie Balland. Création à la Générale en Manufacture, 25 Octobre 2014. L'œuvre a fait parti d'une exposition intitulée «Avant Garden», organisée par le Cartel de Kunst. L'exposition a fait parti du parcours VIP de la FIAC 2014. « Depuis plusieurs siècles, la plante Salvia Divinorum ou sauge divin d'Amérique est réputée pour sa consommation psychotrope. Les chamans Mazatèques la considèrent comme l'incarnation de la Vierge Marie, et s'en servent rituellement pour induire de telles visions. Une telle image idéalisée, comme celle de l'icône, peut me satisfaire, me consoler. À mon tour, m'est-il possible de satisfaire une image? Laquelle est la plus vraie : la plante, ou l'image qu'elle induit en moi? Il s'agit de parler d'un tel rapport mystérieux que nous pouvons tous avoir avec des images et des êtres. L'être aimé : une image parfaite de nos désirs, icône imperméable, une promesse de fécondation que l'on cherche désespérément à pénétrer, ou à faire pénétrer en soi. Le couple : ce « nous » sur lequel la société qui l'entoure projète ses espoirs et angoisses de fécondation. La plante : être sans émotion, sans sexe, vierge et innocent, la source d'un amour inconditionnel qui reproduit sans fécondation, vertigineux dans son abondance. Finalement, l'œuvre d'art : production divine qui, comme la Salvia Divinorum, germe rarement. Salvia Divinorum - Fécondation en Cinq Actes est une performance-installation qui interroge si la création éternelle nait de l'amour impossible. »

        + More details
        • documentation: ⌘D (Command+ Duplicate), (OFF)ICIELLE @ Fiac, Paris. October 2014

          01:37

          from Ofri Cnaani / Added

          32 Plays / / 0 Comments

          ⌘D (Command+ Duplicate) is a participatory performance to be held by the artist during the fair. This installation is centred on the on-going production of personalized A4 one-of-a-kind Xerox pieces, made from visitors’ belonging and selected found ephemera, by Cnaani’s own ad-hoc photocopying and projection station. The visitors are invited to pick an item from their personal belongings and two others from Cnaani’s station (provided by Cnaani) to be included in a custom image created especially by the artist for them. A copier then will record the final image projected on the wall, as well as producing a paradoxical, unique copy on paper that will be signed and given to each participant. Employing old devices, Cnaani’s piece, brings back the values of something hand-made and at a slow pace. Her Do-It-Yourself projecting and copying apparatus not only gives an immediate image-map system but also brings back the playfulness and simplicity involved in composing an image. The photocopier, associated with bureaucracy, is being used as a tool for new dialogs, while efficiency is being replaced by creativity.

          + More details
          • 제45차 외국인투자자문회의(FIAC)

            03:22

            from 비렉트 / Added

            98 Plays / / 0 Comments

            지난 11월 21일 오전 서울 중구 서울시청 신청사 대회의실에서 열린 '제45차 외국인투자자문회의(FIAC)' 스케치 영상입니다.

            + More details
            • Conférence : L'Homme est un animal parmi les autres - FIAC Hors les murs 2014

              01:41:26

              from COAL / Added

              41 Plays / / 0 Comments

              Jeudi 23 octobre — 18h - L’Homme, un animal qui ne plaît pas beaucoup aux autres Avec Michel Blazy, artiste, Georges Chapouthier, neurobiologiste et philosophe, Marie-Claude Bomsel, docteur vétérinaire, professeur au Muséum national d’Histoire naturelle. Animée par Loïc Fel, COAL Dans le cadre du parcours d’œuvres que la FIAC organise avec le Muséum national d’Histoire naturelle, et en écho à la question du Rituel, un cycle de tables rondes autour du thème “L’Homme : un animal parmi les autres” les jeudi 23 et samedi 25 octobre à l’Auditorium de la Grande Galerie de l’Evolution au Muséum national d’Histoire naturelle en collaboration avec COAL (Coalition pour l’Art et le Développement Durable). Chaque table ronde propose un dialogue entre un artiste, un scientifique et un penseur autour des représentations de la place de l’Homme dans le vivant, en écologie, dans les cultures traditionnelles, et dans l’art contemporain.

              + More details
              • Conférence : Vers la conscience planétaire ? - FIAC Hors les murs 2013

                01:27:25

                from COAL / Added

                20 Plays / / 0 Comments

                Vendredi 26 octobre 2013, 18h-20h, animation Loïc Fel, COAL Intervenants : Michelangelo Pistoletto, artiste, représenté par la Galeria Continua à Paris Robert Barbault, Biologiste Virginie Maris, Philosophe Pour la seconde année consécutive, la FIAC propose, en collaboration avec le Muséum national d’Histoire naturelle et Coal, un cycle de tables rondes dans le cadre de son parcours Hors les murs sur les relations de l’art et de la science dans le domaine de l’écologie et des sciences de la nature. Cette année le thème « Engagement : quand la culture passe à l’action » a été retenu. Les tables rondes se dérouleront du jeudi 24 au samedi 26 octobre à l’Auditorium de la Grande Galerie de l’Evolution au Muséum national d’Histoire naturelle. Chaque table ronde propose un dialogue entre un artiste, un scientifique et un théoricien autour des interactions possibles entre l’art et la science. Ce cycle de conférence s’inscrit dans le programme hors les murs de la fiac qui propose un parcours d’œuvres contemporaines dans un lieu emblématique et historique en plein cœur de Paris, le Jardin des Plantes et les différents espaces du Muséum National d’Histoire Naturelle. Ce projet est l’occasion de rassembler le public et de mettre en valeur un parcours singulier d’exposition autour d’une thématique d’actualité en totale adéquation avec le lieu : l’art, la nature, la biodiversité et l’environnement. Les collections végétales vivantes du Muséum servent de support et d’illustration à la diffusion des connaissances sur les plantes, les écosystèmes végétaux, l’interaction entre les plantes et les animaux, les relations entre l’Homme et la Nature. PROGRAMME DES CONFÉRENCES « Engagement : quand la culture passe à l’action » L’expression d’ « intellectuel engagé » ou d’ « artiste engagé » paraît aujourd’hui désuète, renvoyant soit aux errances face aux dictatures inspirées par des intellectuels, soit à une vision romantique de l’action individuelle n’ayant plus de sens dans un monde globalisé. En Occident, l’intellectuel semble maintenant éviter la mise en pratique de sa pensée et garder ses distances avec une société de moins et moins influencée par lui. L’écart se creuse. « L’art pour l’art », le marché de l’art qui créé une dynamique interne à un milieu de plus en plus replié sur lui-même, a peu à peu isolé les artistes de l’engagement. Mais la crise écologique vient. Comme ce fut le cas pour d’autres grands événements à l’échelle de l’humanité, comme l’esclavage, la bombe nucléaire ou la Shoah, les événements rebattent les cartes de manière inédite : pour la première fois de l’histoire, un bien commun appartenant à l’humanité entière est en jeu, à une échelle géologique, impliquant son climat, son écosystème et les conditions de vie de l’homme sur Terre. Le scientifique ne peut plus rester indifférent face aux implications de ces découvertes, comme les risques sanitaires, les changements climatiques ou la perte de biodiversité. Le philosophe ne peut plus simplement discourir sur l’état du monde en dislocation. Sortir des universités pour éveiller les consciences sur notre rapport destructeur au monde, s’impliquer et mobiliser les autres : la question de l’action et de l’engagement de l’artiste est à nouveau posée et attendue. La crise écologique annonce le retour à une philosophie de la praxis, active et engagée, que les artistes expérimentent, que les scientifiques alimentent et que les philosophes démontrent. Que ce soit en interpellant le public dans sa sensibilité, ou bien en l’impliquant dans l’action ou encore en allant jusqu’à créer des activités économiques, l’art engagé est de retour pour porter un projet de société avec un imaginaire partagé, pour mettre l’utopie en action. Il est temps de penser dans l’action plutôt que d’agir à penser

                + More details
                • Conférence : Vers la conscience planétaire ? - FIAC Hors les murs 2013

                  01:47:01

                  from COAL / Added

                  16 Plays / / 0 Comments

                  Lutter contre la crise écologique : Vendredi 25 octobre 2013, 18h-20h, animation, COAL Pour la seconde année consécutive, la FIAC propose, en collaboration avec le Muséum national d’Histoire naturelle et Coal, un cycle de tables rondes dans le cadre de son parcours Hors les murs sur les relations de l’art et de la science dans le domaine de l’écologie et des sciences de la nature. Cette année le thème « Engagement : quand la culture passe à l’action » a été retenu. Les tables rondes se dérouleront du jeudi 24 au samedi 26 octobre à l’Auditorium de la Grande Galerie de l’Evolution au Muséum national d’Histoire naturelle. Chaque table ronde propose un dialogue entre un artiste, un scientifique et un théoricien autour des interactions possibles entre l’art et la science. Ce cycle de conférence s’inscrit dans le programme hors les murs de la fiac qui propose un parcours d’œuvres contemporaines dans un lieu emblématique et historique en plein cœur de Paris, le Jardin des Plantes et les différents espaces du Muséum National d’Histoire Naturelle. Ce projet est l’occasion de rassembler le public et de mettre en valeur un parcours singulier d’exposition autour d’une thématique d’actualité en totale adéquation avec le lieu : l’art, la nature, la biodiversité et l’environnement. Les collections végétales vivantes du Muséum servent de support et d’illustration à la diffusion des connaissances sur les plantes, les écosystèmes végétaux, l’interaction entre les plantes et les animaux, les relations entre l’Homme et la Nature. PROGRAMME DES CONFÉRENCES « Engagement : quand la culture passe à l’action » L’expression d’ « intellectuel engagé » ou d’ « artiste engagé » paraît aujourd’hui désuète, renvoyant soit aux errances face aux dictatures inspirées par des intellectuels, soit à une vision romantique de l’action individuelle n’ayant plus de sens dans un monde globalisé. En Occident, l’intellectuel semble maintenant éviter la mise en pratique de sa pensée et garder ses distances avec une société de moins et moins influencée par lui. L’écart se creuse. « L’art pour l’art », le marché de l’art qui créé une dynamique interne à un milieu de plus en plus replié sur lui-même, a peu à peu isolé les artistes de l’engagement. Mais la crise écologique vient. Comme ce fut le cas pour d’autres grands événements à l’échelle de l’humanité, comme l’esclavage, la bombe nucléaire ou la Shoah, les événements rebattent les cartes de manière inédite : pour la première fois de l’histoire, un bien commun appartenant à l’humanité entière est en jeu, à une échelle géologique, impliquant son climat, son écosystème et les conditions de vie de l’homme sur Terre. Le scientifique ne peut plus rester indifférent face aux implications de ces découvertes, comme les risques sanitaires, les changements climatiques ou la perte de biodiversité. Le philosophe ne peut plus simplement discourir sur l’état du monde en dislocation. Sortir des universités pour éveiller les consciences sur notre rapport destructeur au monde, s’impliquer et mobiliser les autres : la question de l’action et de l’engagement de l’artiste est à nouveau posée et attendue. La crise écologique annonce le retour à une philosophie de la praxis, active et engagée, que les artistes expérimentent, que les scientifiques alimentent et que les philosophes démontrent. Que ce soit en interpellant le public dans sa sensibilité, ou bien en l’impliquant dans l’action ou encore en allant jusqu’à créer des activités économiques, l’art engagé est de retour pour porter un projet de société avec un imaginaire partagé, pour mettre l’utopie en action. Il est temps de penser dans l’action plutôt que d’agir à penser

                  + More details
                  • Conférence : Vers la conscience planétaire ? - FIAC Hors les murs 2013

                    01:34:55

                    from COAL / Added

                    12 Plays / / 0 Comments

                    Jeudi 24 octobre 2013, 18h-20h, animation Loïc Fel, COAL Face à la crise écologique, les prises de consciences issues des alertes des scientifiques, leur expression sensible par les artistes, et la conception de leurs implications par les philosophes changent notre rapport au monde. Chacun d’entre nous développera-t-il une conscience écologique à l’aune de laquelle nos actions quotidiennes seront arbitrées ? Intervenants : Camille Henrot Artiste, représentée par la Galerie Kamel Mennour à Paris Pierre-Henri Gouyon Biologiste spécialisé en sciences de l’évolution, en botanique et en écologie. Il est également o-professeur au Muséum national d’Histoire naturelle. Jean-Michel Valantin Philosophe, chercheur en études stratégiques, spécialiste de géostratégie environnementale. Jean-Michel Valantin est l’auteur de Guerre et Nature Pour la seconde année consécutive, la FIAC propose, en collaboration avec le Muséum national d’Histoire naturelle et Coal, un cycle de tables rondes dans le cadre de son parcours Hors les murs sur les relations de l’art et de la science dans le domaine de l’écologie et des sciences de la nature. Cette année le thème « Engagement : quand la culture passe à l’action » a été retenu. Les tables rondes se dérouleront du jeudi 24 au samedi 26 octobre à l’Auditorium de la Grande Galerie de l’Evolution au Muséum national d’Histoire naturelle. Chaque table ronde propose un dialogue entre un artiste, un scientifique et un théoricien autour des interactions possibles entre l’art et la science. Ce cycle de conférence s’inscrit dans le programme hors les murs de la fiac qui propose un parcours d’œuvres contemporaines dans un lieu emblématique et historique en plein cœur de Paris, le Jardin des Plantes et les différents espaces du Muséum National d’Histoire Naturelle. Ce projet est l’occasion de rassembler le public et de mettre en valeur un parcours singulier d’exposition autour d’une thématique d’actualité en totale adéquation avec le lieu : l’art, la nature, la biodiversité et l’environnement. Les collections végétales vivantes du Muséum servent de support et d’illustration à la diffusion des connaissances sur les plantes, les écosystèmes végétaux, l’interaction entre les plantes et les animaux, les relations entre l’Homme et la Nature. PROGRAMME DES CONFÉRENCES « Engagement : quand la culture passe à l’action » L’expression d’ « intellectuel engagé » ou d’ « artiste engagé » paraît aujourd’hui désuète, renvoyant soit aux errances face aux dictatures inspirées par des intellectuels, soit à une vision romantique de l’action individuelle n’ayant plus de sens dans un monde globalisé. En Occident, l’intellectuel semble maintenant éviter la mise en pratique de sa pensée et garder ses distances avec une société de moins et moins influencée par lui. L’écart se creuse. « L’art pour l’art », le marché de l’art qui créé une dynamique interne à un milieu de plus en plus replié sur lui-même, a peu à peu isolé les artistes de l’engagement. Mais la crise écologique vient. Comme ce fut le cas pour d’autres grands événements à l’échelle de l’humanité, comme l’esclavage, la bombe nucléaire ou la Shoah, les événements rebattent les cartes de manière inédite : pour la première fois de l’histoire, un bien commun appartenant à l’humanité entière est en jeu, à une échelle géologique, impliquant son climat, son écosystème et les conditions de vie de l’homme sur Terre. Le scientifique ne peut plus rester indifférent face aux implications de ces découvertes, comme les risques sanitaires, les changements climatiques ou la perte de biodiversité. Le philosophe ne peut plus simplement discourir sur l’état du monde en dislocation. Sortir des universités pour éveiller les consciences sur notre rapport destructeur au monde, s’impliquer et mobiliser les autres : la question de l’action et de l’engagement de l’artiste est à nouveau posée et attendue. La crise écologique annonce le retour à une philosophie de la praxis, active et engagée, que les artistes expérimentent, que les scientifiques alimentent et que les philosophes démontrent. Que ce soit en interpellant le public dans sa sensibilité, ou bien en l’impliquant dans l’action ou encore en allant jusqu’à créer des activités économiques, l’art engagé est de retour pour porter un projet de société avec un imaginaire partagé, pour mettre l’utopie en action. Il est temps de penser dans l’action plutôt que d’agir à penser

                    + More details
                    • Conférence : L’esthétique est-elle éthique ? - FIAC Hors les murs 2012

                      01:30:49

                      from COAL / Added

                      22 Plays / / 0 Comments

                      Dans le cadre de son parcours Hors les murs, la FIAC propose en collaboration avec Coal et le MNHN, un cycle de tables rondes sur le thème « Art et écologie : une question de goût ou de science ? ». Il se déroulera du vendredi 18 octobre au dimanche 21 octobre à l’Auditorium de la Grande Galerie de l’Evolution au Muséum national d’Histoire naturelle . Chaque table ronde propose un dialogue entre un artiste, un scientifique et un théoricien autour des interactions possibles entre l’art et la science. Samedi 20 octobre à 18h Avec Laurent Tixador, artiste ; Anne-Caroline Prévot-Julliard, biologiste, Muséum national d’Histoire naturelle et CNRS ; Nathalie Blanc, géographe, chercheur en esthetique environnementale CNRS.

                      + More details

                      What are Tags?

                      Tags

                      Tags are keywords that describe videos. For example, a video of your Hawaiian vacation might be tagged with "Hawaii," "beach," "surfing," and "sunburn."