escalade

Joined
partout où les membres sont !

User Stats

Profile Images

User Bio

Univ P13, partout où les membres sont et seront ! petitpatapon

Des la genèse, ce fut la recherche obstinée de la voie, du "DO" avec une "démarche qualité" point question de "mal de dos". Des cercles, dites "rondes d'obstinés"sont alors initiées; afin d'imprimer à l'univers un mouveùent d équilibre pendulaire, suivant l'hypothèse que l'air est un gaz parfait de température constante dans le champ environnemental de pesanteur constant.

L'objectif n"étant pas le but, mais le "do" du chemin et lycée versaillais, puis ainsi de se libérer, sans courbatures par Ste Tétanie ou St Crampe d'atteindre le nirvana primitif en touchant, en s'enchainant à l'anneau, dit "anneau Pascal" et en hurlant , tel un "uké", le " kiaï " moyen : "VACH...ER" puis quelques secondes plus tard "COOOOORRRDE" .Puis de redescendre en quelques fugaces instants sous les rappels et les "'il est des notres..."

Si échec, il y a, il entraine les hurlement de la foule, les insultes fusent alors: "molasse calcaire gréseux" ! "jumar" ! espèce de "Machard" !

Pratiqué par binôme, cette discipline est aussi collective dans plusieurs de ces aspects. Tout d'abord par les encouragements scandés: les "allez", .... "hhhhaaaallez", .. "hhhhaaaallez lui l'a", Tandis que certains se livrent au mouflage, d'autres s'adonnent à leur hamac de bivouac
Des rites d'entrainements ont lieu afin de permettre l'intégration de nouveaux initiés.
Les cérémonies sont également rythmées, telles des Gymnopédies, au son de l'impact du sachet de pof sur le support-surface, sonnailles (mousquetons et dégaines accrochées autour de la taille)

Différentes techniques sont alors déployées, telle: le main-pied, nœud de demi-cabestan, l'observation astronomique, le kata du W, dit de Cassiopée, du "lâcher prise", dite du "frottis frotta de genoux, du sarbacana, nœud de Prusik, de l'éclatante Ste ampoule, du "geko geko" ...

A la praxie, s'ajoutent certains "théauharem":
* Théorème d'Alain, sage philosophe pataphysicien: Toute variation de pression en B (Roggen Bier) est transmise intégralement en toute autre point du corps grimpant en équilibre.

* Théorème d’Archimetdupof (dés le début du 1er jour) : Tout corps en équilibre plongé dans un fluide est soumis à des forces de pression dont la résultante est verticale dirigée de haut vers le bas, additionnée au poids de volume déplacé et appliquée au centre de poussée (centre de masse du volume déplacé, situeé entre l'oreille gauche et le p'tit orteil du peid droit).

Quelques voies mythiques: "Bac et alors ?", "arête du marchand", La sauce piquante d'Orgon, l'éléphant mauve", Saint Bruno du Lubéron d'Oppède le Vieux, la "Marie Therese rose", Panthère Bleue, des dessous de la vierge, Gaelle d'Oppède, l’Oppedois pédonculé, Yohan d'Oppède, Couscous connections, Bio degradable, Planète pas nette, du désert de Gobi, la lune au rendez vous du soleil, la Ste Victoire de Samothrace de prof, "sous le soleil exactement, juste en dessous", le "cul du chien", dédicacée à "Bibop" oh Lula

Ecoles et pratiques déviantes:
- la recherche d ela voie de fer, communément appelée "via ferrata", avec culte à Ste Longe,
- la varappe porto-ricaine, dite "salsa du couloir"
- pratique à l'horizontal, captant le moindre souffle d'air, dite "varappe du hamac" (sans cité de noms, notre "Sage" et notre "Maître" sont très experts dans cette école

Matéreil:
- poudre blanche: désignée comme "magnésie du Sipyle AAA" pour les non initiés, (cf "areyou experimented" JM HENDRIX)
- chausson: différents modeles: aux pommes asymétriques, charentaise, babouche, ballerine
- sabots: technique de glisse, les deux pieds dans le même, très pratique pour un changement d'appui
- sans chausson: pied nu grecque, pied nu égyptien, belge, marocain... (cf film "la vie au bout des orteils"
- ficelle, bout, écoute, aussière, drisse, chou-chou, "grigri" autoblocant
Certaines expériences amènent le pratiquant à initier une danse du baudrier, ou encore danse gnawa du crash pad, ou au port du string, et au dévouement total,
- taxinomie diverses: coinceurs, cuillères, dentiers, lunettes, bagues avec saphir
- boissons diverses pour rendre culte aux augures, et Ste Tétanie ou St Crampe, au chant de "boire inhibé pour ne pas être éliminé "

Chiffrologie:
Le "8" est répété à moult reprises au pied des voies de têtes. Ce culte rappelant sans doute l'infinitude del univers en expansion

Membres:
- Le "sage" Alain: Hermeneuticien il traduit les textes anciens, parchemins et vélins, dénommés en langage codé: "topo". Sa vacuité mystique li permet de faire apparaitre des prises sous ces pieds, bien souvent chaussés de "charentaises"
- Maitre Bruno: Responsable du Détachement Autonome Progressif de Surplomb pour entrainement sur S.A.E. Surface Abrupte et Érosive. Il est capable de modifier la matière, par son aspect, et surtout dans sa dimension. Par exemple de réduire la longueur d'une voie sur une paroi a quelques pied-mains
- Céline: mi champenoise ,mi- burkinabée se livre aux cultes animistes afin d'évoluer sur les ancêtres minéralisés, au sons de 7A+ en échauffement
- Isa: chaman saxo-normande elle s'adresse aux éléments, et parle au "miroir" en ces termes: "miroir, miroir dit moi qui est moins lisse ?" et peut rester accrocher à un surplomb entre quinze minutes et un quart d'heure à environ deux milles millimètres du sol, non loin de la "fosse aux lions" qu'elle apprivoise au son d'une voie, aux couleurs salsa épicée celle de l'African-do
- Laura duboutdesdoigts: évolue comme uen danseusse sur un plateau de shakra, et elle s'y entends dans les "voies" d ela main et en chirologie orientale. Elle préfere le "petit vehicule" Hīnayāna
- Léa:grande copine avec les "Deux Zeg" même sans prise de potion magique. C'est portant avec que sa proprioception est mille fois décuplée. En effet, elle affectionne se désaltérer grace à tutes formes et couleurs de breuvage pourvu qu'il pour-voie !
- Frère Aubin: sensible à la crainte de vents catabatiques, tel que le puissant Mistral, cousin rhodanien de la Tramontane, et du vertige, qu' il a su par son ascèse dompter; il est doté d epouvoirs particuliers; vision nocturne, affectionne particulièrement la visite de cellules monacale de nuit, ou la "St Jacques la Mecque" d'Orgon
- Momo, el tenancier d ela bricketterie, ne mange rien quelques miettes autant dire que "dalle", boit du the de couleur verte, calibré 7355 ; prépare de tonnes de gateaux et mets divers, d'été et délicieux, loin de la mamaliga, au son de: ناس الغيوان, Nass El Ghiwane.Possède la particularité physique d'avoir deux interrupteurs "potar" sur les cotés pour la régulation du "tchaï " - "kiaï "
- Nico: grimpe avec ses doigts et orteils, tel un "margouilla"sur un mur
- Seb: à force d' appuis, de prises, de "bois", de rétablissements, il semble vouloir tisser une toile secrète et ainsi relier les voies entres elles. Son arme favorite: grâce à une exceptionnelle détente, la préhension de prises éloignées Son chiffre fétiche le "9" dévers

Tu crois avoir été oublié, que néni ! "c'est normal !" les protraits sont dressés petit à petit.
Ton nom ne figure pas encore dans ce groupe, ne t'inquiete pas, "c'est normal !" il y figurera bientot quand tu viendras nous rejoindre !
Comité "Sauvons la recherche de la voie"